Ad Top Header

Covid19: le Togo attend les 1ères doses de vaccin grâce à COVAX

By March 03, 2021 970

En vue de trouver un moyen de prévention de la contamination au coronavirus, un axe de travail vaccins de l’Accélérateur ACT, dirigé par la CEPI l'Alliance GAVI et l’OMS a été mis en place. Il permet d'accélérer la recherche d’un vaccin efficace dont tous les pays pourront bénéficier. C’est grâce à cette initiative dénommée COVAX que le Ghana, la Côte d’ivoire et d’autres pays africains ont déjà bénéficié des premières doses de vaccins. Le Togo, éligible à ce programme, aura ses premières doses très prochainement.

L’initiative COVAX contribue au développement des capacités de fabrication et à l’achat de fournitures, à l’avance, afin que 2 milliards de doses puissent être distribuées équitablement d’ici la fin 2021.

Il s’agit d’une nouvelle collaboration mondiale novatrice visant à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre la COVID-19 et à en assurer un accès équitable.

La mise au point d’un vaccin contre la COVID-19 constitue le défi le plus urgent actuellement. Pour le relever, il est nécessaire d’unir les efforts.

La pandémie mondiale a déjà causé des centaines de milliers de décès et perturbé la vie de milliards de personnes. Outre une réduction du nombre tragique de décès et une maîtrise de la pandémie, l’introduction d’un vaccin permettra également d’éviter des pertes s’élevant à 375 milliards de dollars US dans l’économie mondiale, chaque mois.

De ce fait, l’accès mondial et équitable à un vaccin, qui protègera en particulier les agents de santé et les personnes qui encourent le plus grand risque de contracter la maladie, constitue l'unique moyen d’atténuer l'impact de la pandémie en santé publique et au niveau économique.

Concrètement, COVAX fournira suffisamment de doses pour au moins 20 % de la population des pays. Il permettra de gérer activement un éventail diversifié de vaccins, de distribuer les vaccins dès qu’ils sont disponibles, de mettre fin à la phase aiguë de la pandémie, et de relancer les économies.

Après le Ghana et la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Nigeria, le Kenya, Angola, la RD Congo et d’autres pays africains ont déjà reçu leurs premières doses. Il s'agit essentiellement du vaccin britannique AstraZeneca fabriqué en Corée du Sud et par le Serum Institute of India. 

Le Togo, éligible à ce programme, attend les premières doses qui devront arrivées dans le pays très prochainement.

OTR