Ad Top Header

Covid19: Des mesures pour la période des fêtes de fin d’année

By December 02, 2020 2806
Colonel Mohaman Djibril Colonel Mohaman Djibril

La Coordination Nationale de la Gestion de la Riposte contre la Covid-19 au Togo (CNGRC19) a fait mercredi à Lomé le point sur la situation évolutive de la pandémie au Togo. Pour le Col Djibril Mohaman, Coordonnateur de la CNGR C19, le Togo est résolument tournée vers la reprise des activités dans tous les secteurs, malgré le contexte sanitaire dû à la pandémie de la Covid-19. Occasion pour lui d’indiquer que les autorités togolaises sont en train de prendre d’importantes mesures concernant la période des fêtes de fin d’année.

La semaine du 04 au 12 novembre les cas positifs ont été enregistrés 177 cas. La période du 11 au 17 novembre a enregistré une baisse jusqu’à 154 cas, et 150 cas actifs du 18 au 24 novembre. Du 24 au 1er décembre, le Togo comptait 125 cas. Et c’est la capitale togolaise qui reste la plus touchée.

Pour maintenir cette tendance baissière, le Col Mohaman Djibril a invité les différents secteurs d’activité à s’organiser efficacement en ayant de petites cellules  anti-Covid dans le cadre d’une auto gérance.

Le but étant d’éviter une seconde vague de la maladie, comme le vivent d’autres pays plus précisément en Europe. Le colonel exhorte la population togolaise à plus de discipline et d’application en ce qui concerne les mesures barrières. Selon le Coordonnateur national de la Gestion de la riposte contre la Covid-19 signale qu’une seconde vague peut amener à prendre des mesures restrictives.

Mais pour éviter un tel scénario, Col Djibril affirme que le Togo reste fidèle à sa méthode qui est celle progressive et méthodique. 

« Mais actuellement il s’agit d’accélérer la reprise des activités en toute sécurité sans compromettre la santé des concitoyens », dit-on.

Évoquant le sujet des fêtes de fin d’année qui s’annoncent, la coordination appelle à éviter tout comportement à risque qui vont entraîner l’augmentation des contaminations pendant ces périodes.

« La situation que nous vivons actuellement avec la pandémie n’est pas une situation ordinaire. Ces périodes de fêtes qui viennent ne seront pas des fêtes ordinaires. Nous devons nous organiser pour que ces fêtes puissent avoir lieu sans augmentation de contamination. Ce qui nous permettra d’arriver à la ligne de la victoire », a exhorté le professeur colonel.

OTR