Ad Top Header

INAM: Une nouvelle liste pour délivrer des médicaments efficaces

By November 30, 2020 1182

L’Institut national de l’assurance maladie met en service une nouvelle liste des médicaments remboursables par l’assurance maladie publique à compter du 1er décembre 2020. Il s’agit d’un outil de gestion de l’assurance maladie mis à la disposition des prestataires qui sont les prescripteurs et les pharmaciens.

Cette nouvelle liste fixe un prix référentiel de remboursement commun pour les médicaments qui ont la même forme, la même composition et le même dosage. Cette liste permettra aux prescripteurs et aux pharmaciens de reconnaître les médicaments à prescrire aux assurés. Il s’agit de médicaments couverts par l’INAM.

« Notre objectif est de privilégier et de délivrer les médicaments les plus efficaces qui répondent au besoin en santé des populations. Des médicaments les plus accessibles financièrement afin de réduire le reste à payer pour les bénéficiaires. Cette démarche participe également de la pérennisation du régime d’assurance maladie », explique la Direction générale de l’INAM.

La nouvelle liste permettra de simplifier les bases de remboursement, alléger les procédures de prise en charge et faciliter la substitution des médicaments en pharmacie.

« Une bonne liste doit tenir compte de trois impératifs. Le premier est d’assurer la qualité des soins, le 2e est de permettre un remboursement optimal des médicaments aux assurés et le 3e impératif est que la liste doit garantir l’équilibre du régime », a expliqué Dr Têko AMOUSSOU-KOUETETE, le chef département contrôle médical et qualité des soins.

Ainsi, il est demandé aux bénéficiaires de toujours demander au soignant de leur prescrire le médicament efficace dont le prix est plus proche du prix référentiel fixé. L’INAM instruit les assurés de demandé au pharmacien de substituer le médicament par un autre équivalent à coût réduit si le reste à payer est élevé ou si le médicament prescrit ne s’y trouve pas.

Quant aux prescripteurs, l’INAM les exhorte à prescrire désormais le médicament efficace dont le prix en pharmacie est plus proche du prix référentiel fixé.

Le pharmacien lui a désormais la latitude de substituer le médicament prescrit par un autre équivalent si ce médicament n’est pas disponible ou si le reste à payer pour l’assuré est élevé.

La nouvelle liste de médicaments sera mise en service à compter du 1er décembre prochain.

OTR