Ad Top Header

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Gal Yark Damehane et Zouréhatou Kassa Traoré, ministre des transports et des infrastructures, ont pris de nouvelles mesures dans le domaine du transport routier. Des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le COVID-19 dans le pays. C’est ainsi qu’il est interdit « aux conducteurs des engins à deux roues et tricycles de transporter des personnes ».

Le président de l'université de Lomé, Dodzi Kokoroko prend des dispositions pour assister des étudiants en cette période de crise sanitaire. Plusieurs étudiants bloqués dans les cités universitaires vont bénéficier des vivres et des repas au restaurant universitaire.

Les autorités togolaises ont fait vendredi le point de la situation du coronavirus dans le pays pour les dernières 24 heures. On retient que le pays enregistre un nouveau cas confirmé positif au coronavirus. Dans le même temps, un nouveau décès est signalé.

Une firme internationale retient depuis peu les attentions au Togo dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Il s’agit du groupe industriel Arise qui a fait un don d’important matériel sanitaire au pays. Le don a été réceptionné mardi dernier à l’aéroport international de Lomé.

Le Chef de l’Etat togolais a gracié jeudi 1048 prisonniers. A Lomé, l’opération ne s’est pas déroulée comme une lettre à la poste. Les détenus qui n’ont pas bénéficié de la largesse discrétionnaire de Faure Gnassingbé ont manifesté leur colère.

Faisant suite à l’Etat d’urgence sanitaire annoncé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, le ministre de la Fonction publique, annonce l’instauration de la journée continue dans l’administration publique. La décision vise à permettre aux agents de l’Etat de regagner leur domicile avant l’heure du début du couvre-feu. Gilbert Bawara a invité les entreprises du secteur privé à faire de même pour préserver la santé et la vie des togolais.

Le Général Damehame Yark sera sans pitié envers ceux qui iront à l'encontre des mesures prises par le gouvernement contre la pandémie à Coronavirus au Togo. Le ministre de la sécurité et de la protection a, à  la suite du Chef de l'Etat, indiqué que 5000 policiers et gendarmes seront à la trousse des "récalcitrants". De lourdes sanctions sont annoncées à cet effet.

Le Togo enregistre de bons points dans la crise sanitaire due à la pandémie du Coronavirus. Les médecins ont déclaré 7 patients guéris jeudi. Mais 3 nouveaux cas de contamination sont encore enregistrés.

Faure Gnassingbé a ordonné jeudi la mise en liberté immédiate de 1048 prisonniers. C'est une grâce présidentielle dont le but est d'éviter la propagation de la pandémie à Coronavirus dans les lieux de détention au Togo.

Le Président togolais s’est adressé à la nation mercredi sur la crise due à la pandémie du Coronavirus. Faure Gnassingbé a salué la solidarité des togolais face à cette épreuve et annoncé des mesures fortes. Le président a décrété un Etat d’urgence sanitaire pour une période de 3 mois et annoncé la création d’un fonds de solidarité nationale et de relance économique de 400 milliards. Et pour vaincre le Coronavirus, M. Gnassingbé invite tous les togolais à faire front et à faire preuve de discipline dans le respect des mesures barrières.

OTR