1

CADERDT: Odilia Gnassingbé mise sur un réseau d’entreprises conquérantes

Le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT) s’engage à aider des Petites Moyennes Entreprises à protéger leur patrimoine informationnel. Pour ce faire, il a ouvert mercredi à Lomé à leur intention une formation de 2 jours sur l’intelligence économiques. L’initiative est soutenue par la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique et vise à rendre les responsables des PME plus compétitifs sur le marché international.

La formation se tient à l’intention d’une trentaine de responsables des PME. Elle a pour objectif d’édifier les participants sur la pratique de l’intelligence économique en vue de les amener à percevoir l’intérêt de cet outil pour le développement de leurs activités et l’amélioration de leur compétitivité.

« En offrant cette formation aux PME, le CADERDT voudrait contribuer à la création d’un réseau dynamique d’entreprises dotées d’une culture conquérante de la protection et de l’anticipation pour renforcer le positionnement du Togo dans la compétition internationale », a détaillé Odilia Gnassingbé, directive exécutive du CADERDT.

Les participants vont s’imprégner du contexte des économies africaines, les fondamentaux de l’intelligence économique, la mise en place d’un dispositif de veille et d’intelligence économique au sein des PME et la stratégie des puissances dans les pays du Sud.

Ils vont être également outillés sur l’application pratique des techniques de veille et de collecte de l’information dans un dispositif d’intelligence économique.

Au Togo, les PME représentent 90% du tissu entrepreneurial. Elles évoluent dans un environnement en perpétuelle mutation marquée par une interconnexion de plus en plus poussée des économies.