1

ATBEF: Marie-Reine Kazi succède au Dr Gnagnon à la présidence

L’Association togolaise pour le bien-être familial (ATBEF) a tenu vendredi à Lomé sa 31e  assemblée générale élective. Rendez-vous d’audition des comptes, la rencontre a également offert l’occasion aux volontaires nationaux de se doter d’une nouvelle équipe de gouvernance. Elle sera désormais conduite par un bureau national de sept (7) membres, présidé par Marie-Reine Kazi qui remplace ainsi le Dr Emmanuel Gnagnon.

Comme le stipulent les textes qui régissent le fonctionnement de l’ATBEF, la 31e assemblée générale a permis  aux membres d’analyser les résultats atteints, de faire des réflexions critiques et prospectives sur la pertinence de la cause qu’elle défend, la façon dont elle l’assure et enfin, les moyens qu’elle doit se donner pour la réaliser.

Le second objectif  atteint a été  de renouveler les organes. Au terme des travaux, une nouvelle instance dirigeante est élue.

Le bureau actuel présidé par Dr Emmanuel Gnagnon passe  le témoin à Marie Kazi. Elu pour la période de 2019 à 2021, le nouveau bureau national va s’inscrire dans la continuité et la sauvegarde des acquis obtenus par l’équipe sortante.

{loadmoduleid 210}

Par ailleurs dans son allocution d’ouverture des travaux de l’assemblée nationale, l’ex désormais  président national de l’ATBEF, a dressé un bilan élogieux pendant son règne.

« Au cours de ces trois dernières années, notre Association a renforcé sa visibilité d’Institution citoyenne œuvrant aux côtés de l’Etat togolais pour participer à l’effort de construction nationale à travers les questions de Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction », a indiqué Dr Gnagnon.

Kokou Wotobe, représentant du ministre de la santé et de l’hygiène publique  qui a présidé les travaux a salué les prestations de service de ladite association sur l’étendue du territoire togolais.

Il a encouragé l’Association à poursuivre davantage  la mobilisation des ressources humaines et financières pour d’autres actions de grandes envergures en faveur des populations togolaises.