Connect with us

Hi, what are you looking for?

Société

Abolition des pratiques de veuvages néfastes aux femmes en pays Guin

Views: 112

La préfecture des Lacs a officialisé jeudi une nouvelle loi coutumière abolissant les pratiques de veuvages néfastes aux femmes et instaurant la dignité de la veuve pour les générations à venir. L’initiative est à mettre à l’actif de l’ONG Alafia et l’équipe des Alumniun à travers le projet « Eradication des pratiques coutumières de veuvage ».

Advertisement. Scroll to continue reading.

La loi nouvelle coutumière du veuvage du peuple Guin  limite le nombre de jours voire du mois des rituels du veuvage à une seule journée.

Désormais pour son veuvage, la veuve est  admise en internement la veillée vers 18 heures  et le lendemain à la meilleure heure elle est libérée.

Fini donc les pratiques inhumaines, dégradantes et humiliantes à l’endroit des veuves le plus souvent et parfois des veufs qui sont sujets entre autres à des réclusions de plus ou moins longue durée, des privations alimentaires, des interdictions portant gravement atteinte à leur dignité et à leurs droits fondamentaux.

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Ce jour est solennel parce qu’il représente un nouveau départ pour nos mères, nos femmes, nos filles non seulement pour les générations actuelles mais aussi pour les générations futures…Elles n’auront plus à supporter une autre souffrance, un autre poids que celui de la mort de leur bien aimé qui est déjà un vide que rien ne peut combler », s’est félicité Adzoavi Nyuito Tatey, Directrice exécutive de l’ONG Alafia.

{loadmoduleid 210}

La loi a été entérinée à travers une déclaration des Chefs traditionnels et des prêtres et prêtresses des religions traditionnelles, des chefs de famille et des tassinons de ladite préfecture.

Pour  Nana Ane Ohiniko Quam Dessou XV, Roi des Mina Chef Traditionnel de la ville d’Aného, cette loi n’est qu’une partie remise des  initiatives visant à alléger la  souffrance  des veuves dans la préfecture des Lacs. 

Advertisement. Scroll to continue reading.

« Le deuxième pas que nous allons poser ira dans le sens de quelles manières, protéger la veuve et l’orphelin. Parce qu’il y a certaines pratiques dans certaines de nos communautés qui font que la veuve une fois son mari décédé est chassée de la maison conjugale ou familiale. Nous allons engager un nouveau plan pour éradiquer tout cela », a promis sa Majesté Ohiniko Quam Dessou XV.

image_pdfPrintimage_printPrint
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rich results on Google's SERP when searching for 'BlackEnergy'
Rich results on Google's SERP when serching for 'toil'
Advertisement
Advertisement

Facebook

Advertisement
Advertisement

Toujours dans l'actu !

Société

Des frères  KOMAHE à Nimangna dans les  Lacs ont  du mal à laver leur  linge sale en famille. Ces derniers jours  ‘’une guerre sans...

Sticky Post

Payadowa Boukpessi est revenu sur sa décision interdisant la célébration du bicentenaire du règne des Lawson. Critiqué vivement à Aného, le ministre en charge...

Sticky Post

Payadowa Boukpessi reste ferme sur sa décision. Celle relative à l’interdiction de la commémoration du bicentenaire du règne des Lawson. Pour le ministre en...

Société

Face à la pandémie de Covid19, les autorités togolaises ont adopté de nouvelles mesures. Elles concernent toutes les préfectures et seront expérimentées pour la...

Advertisement

Copyright © 2021 Jireh&TBN Sarl-U | (228) 91938634 | Récépissé n°0021/HAAC/12-2020/Pl/P