Groupe Togo Telecom: la bonne couverture du sommet de Lomé, signe d’un nouveau départ ? Featured

Written by  Nov 19, 2016

C’est la question que plusieurs observateurs se posent depuis la fin du sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique qui s’est tenu à Lomé du 10 au 15 octobre derniers à Lomé. Alors qu’il y avait plusieurs inquiétudes sur la capacité du groupe Togo Telecom à fournir une connexion haut débit aux délégués présents à Lomé, les responsables de cette structure ont mis les petits plats dans les grands pour relever le défi. Et à présent, les regards sont tournés vers l’avenir.

Le Groupe Togo Telecom a relevé le défi en termes de couverture en internet pendant toute la période du sommet sur la sécurité et la sureté maritimes qui a réuni du 10 au 15 octobre 2016 plusieurs délégués d’Afrique et d’ailleurs à Lomé.

Ce groupe (qui comprend Togotélécom et Togo cellulaire) critiqué, à raison selon des observateurs, pour la mauvaise qualité de l’internet fourni aux populations togolaises pendant longtemps, n’a pas souhaité raté le sommet de Lomé. 

Les équipes de Romain Tagba et d’Atcha Affo-Dedji se sont investies pour offrir un service assez irréprochable aux participants du sommet. En effet, un impressionnant dispositif a été déployé pour être à la hauteur de l’évènement.

Renforcement de la couverture fixe et mobile sur la ville de Lomé 

Quelques semaines avant le début du sommet, Togotelecom et sa filiale Togocel ont eu à renforcer la couverture fixe et mobile de l’internet à Lomé. Les travaux ont été accentués au niveau des sites comme le Radisson Blu 2 Février, Ibis, Sarakawa, Palais des Congrès, le Port Autonome de Lomé, le village des partenaires, la nouvelle aérogare et les autres hôtels retenus. Cet investissement a favorisé une disponibilité et une fluidité des services data.

Une solution réseau intégré fixe et mobile de grande capacité (boucle FO de 10GB/s) a été déployée. La bande passante internationale a été augmentée à 14,3 Gb/s et a été sécurisée en dehors de la double sécurisation par le Ghana et le Bénin. Selon les informations, les équipes techniques ont optimisé la sollicitation de ladite Bande Passante par la mise en place de Caches Google économisant ainsi la consommation de 20% en moyenne.

A cela s’ajoute la mise à disposition des terminaux multimédia (PCs, IP phones, imprimantes, etc.) sur les sites abritant les travaux, l’opérationnalisation du dispositif intégré fixe et mobile de supervision et d’intervention afin qu’il soit en cohérence avec les exigences.

Un signe de nouveau départ pour la fourniture d’un internet de haute qualité ?

Cette prestation du groupe Togo Telecom fait dire à plusieurs que cette société d’Etat est désormais en mesure d’offrir de meilleurs services et couvrir valablement de nouveau les grands rendez-vous mondiaux et régionaux qu’accueillera prochainement le Togo.

En 2017, le Togo accueillera la conférence de l’AGOA (African Growth and Opportunity Act) et le Sommet Israël-Afrique sur la sécurité et le développement. Ce qui explique d’ailleurs que la plupart des dispositifs sont toujours en place et pourront être améliorés et adaptés au moment venu pour assurer le même exploit.

Toutefois, les internautes togolais, notamment ceux ont réagi dans le groupe Initiatives Togo (Think Thank) sur facebook, attendent de constater cet investissement et cette qualité dans leurs smartphones et sur ordinateur. S’il est vrai qu’une amélioration a été faite ces derniers mois, il n’en demeure pas moins vrai que la qualité, la disponibilité, la fluidité et l’accessibilité de l’internet tardent encore à être une réalité dans tous les quartiers de Lomé et dans les autres localités de l’intérieur du pays. Avis est donc lancé aux responsables du Groupe Togo telecom.

Last modified on samedi, 19 novembre 2016 14:03
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook