Breaking News
MIRAMBEAU
Match historique ... mais surtout problématique Match historique ... mais surtout problématique

Exclusif: les premières conclusions de l’enquête sur l’historique victoire 11-0 de Gbikinti Featured

Written by  Juil 28, 2017

C’est un match qui continue de faire couler de salive et on n’en parlera jamais assez. Tellement la victoire de Gbikinti sur Maranatha lors de la dernière journée du championnat national de football de première division, saison 2016-2017, a été éclatante qu’elle a éveillé les soupçons. Et selon les premiers éléments de l’enquête commanditée par la Fédération togolaise de football (FTF) sur cette « Gbikintitada » sont en train de corroborer la thèse de match arrangé.

Dès l’annonce du score de la rencontre, les responsables de la FTF, qui ne voulaient pas que l’image du football togolais soit davantage ternie, ont saisi la commission d’éthique pour se prononcer. La commission aurait sollicité l'aide du Comex pour réunir des preuves pour évoluer dans la mission qu'on lui a  confiée.

Match réellement facilité

Convaincu de ce qu’il y a quelque chose qui clochait dans ce score historique et impossible (dans le championnat national de première division du Togo), la FTF a sollicité le concours de la Gendarmerie pour mener une enquête indépendante. Ce qui a été fait dans plusieurs localités de notre pays.

Selon certaines indiscrétions, les premières conclusions de l’enquête corroboreraient la thèse du match arrangé ou facilité, C'est selon.

À en croire nos sources, il semblerait que les joueurs de Gbikinti n’étaient pas au courant de la manœuvre. Tout aurait été préparé en amont depuis Womé avec consigne claire aux joueurs de Maranatha de lever le pied. Informations remises en cause par d'autres.

C’est lorsque, sur le terrain, les joueurs de Gbikinti ont constaté que Maranatha ne jouait pas qu’ils ont décidé de mettre le paquet.

Par ailleurs, des informations indiquent que Gabriel Améyi, le patron de Maranatha, qui ne voyage jamais avec son équipe mais présent au Stade Municipal de Bassar lors de la « Gbikintitada », avait été joint au téléphone par un responsable de la FTF lorsque le score était à 6-0. L’ex-député de Womé avait simplement fait comprendre que les enfants étaient en train de jouer et qu’il n’y avait pas à s’inquiéter.

Gbikinti et Maranatha en D2 ou Maranatha en D2 ?

Les conclusions de l’enquête seront bientôt transmises à la FTF qui va les soumettre à son tour à la Commission d’éthique pour décision à prendre. Ladite commission a elle aussi, écouté il y a quelques jours les deux parties.

Sachant que l’épée de Damoclès est suspendue désormais sur sa tête, le très influent Président de Maranatha de Fiokpo, Gabriel Ameyi cherche à faire diversion et serait en train de faire actuellement pression sur les membres de la Commission d’éthique afin qu’ils rejettent l’enquête diligentée par la Gendarmerie dont l’implication peut envoyer son club directement en division inférieure. C'est ainsi que le club de Womé a saisi la présidente de la chambre d'instruction de commission éthique dont il serait très proche de ne pas prendre en compte les résultats de l'enquête menée par la gendarmerie.

Les travaux sont toujours en cours au niveau de la commission et le président de la FTF, le Colonel Guy Akpovy a promis que le classement officiel du championnat en question sera rendu public cette fin de mois.

Maranatha et Gbikinti seront-ils sanctionnés en bloc comme le souhaitent plusieurs personnalités du football togolais et africain ? Maranatha sera-t-il le seul à être relégué et Gbikinti maintenu en Première Division ? Les scenarii se dessinent et nous continuons de creuser.

Nous y reviendrons

Last modified on vendredi, 28 juillet 2017 14:42
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer