Breaking News

Foot: la fédération togolaise fait preuve de fermeté contre les violences

Written by  Avr 20, 2017

La Commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) vient de prendre de lourdes sanctions contre trois clubs évoluant en championnats de Première et Deuxième Divisions pour des violences sur les stades. Abou Ossé paie le lourd tribut avec sa rétrogradation en 3e Division.

Abou Ossé d’Anié jouera la saison prochaine en 3e Division. Le club est sanctionné pour des cas de violence survenus au cours d’un match joué le 29 mars dernier contre Espoir Fc. 

Pour la Commission de Discipline de la FTF, il a été noté au cours de cette rencontre, des actes de violences, d’envahissement de terrain, d’agression sur joueur et officiel d’équipe, officiels de matchs, de défaillance sécuritaire, d’interruption du match. 

En somme, le match s’était joué dans un climat de tension et d’une rare violence, ayant empêché le match d’aller à son terme. Le club d’Anié perd ainsi la rencontre par forfait et écope en outre d’une amende de 300 000 F CFA. Abou Ossé qui évoluera la saison prochaine en division inférieure voit également son terrain suspendu pour 2 ans.

De leurs côtés, Anges de Notès et ASKO de Kara écopent chacun d’une amende de 500 000 F CFA pour avoir été à l’origine d’actes de violence le 2 avril dernier. Anges de Notsè est interdit de jouer son prochain match sur ses installations.

Yéma Tchaa, supporter d’Asko de Kara auteur d’agressions sur un joueur des Anges est interdit de stade pour une durée de six mois. 

La FTF prévient les équipes et les supporters qui se seraient rendus coupables d’actes de violence. Des sanctions plus lourdes peuvent encore tomber.

Last modified on jeudi, 20 avril 2017 15:32
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer