Breaking News
Société

Société (353)

La commission nationale anti-drogue (CNAD) a incinéré vendredi des drogues et médicaments illégaux saisis. L’opération rentre dans le cadre de la journée internationale de lutte contre l'abus et le trafic illicite des drogues. Elle s’est déroulée en présence du ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehane et de plusieurs hauts gradés des forces de défense et de sécurité du Togo.

L’Eglise évangélique presbytérienne du Togo (EEPT) et l’Eglise méthodiste du Togo (EMT) ont rompu le silence suite à la dégradation de la situation sociopolitique du Togo. Les deux églises ont publié vendredi à Lomé une lettre pastorale destinée aux communautés presbytériennes et méthodistes et à la nation togolaise toute entière. La note co-signée par le Modérateur de l’EEPT, Pasteur Sename Mensa Avinou et la présidente de l’EMT, Révérend pasteur Martine Zinsou-Lawson peint sans complaisance la situation togolaise, situe les responsabilités et fait des propositions.

La société Wacem ne change pas ses pratiques d’exploitation des togolais qui y travaillent. Deux ans après le drame qui a coûté la vie à 5 togolais, les employés souffrent toujours le martyr dans cette usine. La situation n’est pas meilleure pour les familles des victimes qui attendent toujours les dédommagements.

L’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Actions (RAPAA) a commémoré jeudi à Lomé, la journée internationale de lutte contre l'abus et le trafic illicite des drogues célébrée le 26 juin dernier. C'est par une cérémonie de sensibilisation et de prestations culturelle qu'elle s'est adressée au public. Elle a procédé à l'occasion au lancement de la bande dessinée "Ce piège..." de l'artiste slameur et peintre Mawuli Komi Kugbadzor.
Célébrée pour la trentième fois, la journée internationale de la lutte contre l'abus et le trafic illicite des drogues est placée tout comme l'an dernier sous le thème "Écoutez d'abord".

Une vingtaine de gendarmes et policiers togolais a été outillée sur les techniques d'identification criminelle de proximité du 19 au 23 dernier. La formation a été assurée par deux gradés français en en poste au Sénégal.

Le programme régional "Un seul monde sans faim" de la Fondation Konrad Adenauer (FKA) est entré dans la phase d'exécution. Lancé en décembre 2016, le programme qui vise notamment à relever les défis liés à la faim et à la malnutrition a conduit les responsables de la Fondation la semaine dernière à Tabligbo où ils ont formé les autorités locales traditionnelles et coutumières sur la prise en compte des femmes dans les réformes foncières.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments