Breaking News
MIRAMBEAU
Société

Société (410)

C'est désormais possible au Togo, l'intervention des inspecteurs du travail dans l'économie informelle. Et c'est grâce au projet "améliorer la gouvernance du travail dans les TPE/PME et aider à sortir de l'économie informelle" dont le lancement a été fait mercredi à Lomé par le ministre en charge de la fonction publique, Gilbert Bawara.

Dans sa mission de promouvoir et valoriser l'engagement volontaire, de mobiliser et valoriser les compétences et les ressources humaines à travers le volontariat, de réduire les inégalités sociales, participer aux solutions de développement du Togo, l'Agence Nationale pour le Volontariat au Togo (ANVT) dit avoir réussi son pari en 2016. Son directeur se réjouit de la mobilisation des Jeunes déscolarisés (JDS) qui ont vu leurs conditions de vie améliorées suite à leur déploiement au niveau des communautés.

Le regroupement des femmes du quartier de Nukafu dénommé Association des Femmes Vaillantes de Nukafu est en fête. Il a célèbré cinq (5) ans d'autonomie financière de ses membres. C'était en présence de la directrice par intérim de l'Agence Nationale d'Appui au Développement à la Base (ANADEB), Katanga Mazalo et des chefs traditionnels.

Le ministre de la sécurité et de la  protection civile vient de lever l'embargo sur les engins saisis par les forces de l'ordre depuis 2014 jusqu’au 31 décembre 2016. 

En effet dans un communiqué publié jeudi, Yark Damehame a invité  les propriétaires des motos saisies pour diverses causes  à aller dans les différentes sections de la Division de la Sécurité Routière pour les retraits. 

"Le ministère de la sécurité et de la protection civile invite les conducteurs et  propriétaires des motos immobilisées pour diverses infractions au code de la route  depuis 2014 jusqu'au 31 décembre 2016 dans toutes les sections de la Division de la  Sécurité  Routière de Lomé, Tsévié, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong à se présenter dans ces différentes unités du 06 au 11 février pour les formalités de retrait de leur engins", a révélé la note signée par le Colonel. 

Il est demandé à ceux-ci de se munir des pièces justificatives de leurs engins. Par contre, ils n'auront à payer d'amendes forfaitaires ni de frais de fourrière. 

Le ministre exhorte également ces conducteurs et propriétaires d'engins à se conformer au délai fixé au risque de faire objet d'une procédure judiciaire.

Les Organisations de la Société Civile s'insurgent contre le mode opératoire de « entonnoir », cette opération qui permet la traque des vendeurs du carburant frelaté. Le Ton de la Jeunesse Patriotique (TJP), le Réseau des Jeunes pour la Démocratie et la Paix (RJDP), la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) et la Solidarité Planétaire Branche du Togo (SPBT) viennent de monter au créneau et dénoncent la recrudescence de la violence qu'occasionne cette opération.

Le défi de faire disparaitre les sachets non-biodégradables reste permanent et des jeunes togolais ne cessent d’innover. Après le projet Zam-Ké qui récycle les sachets de Pure Water, Achille Noussia et Ayékotan Akpaki, deux jeunes loméens recyclent et redonnent une seconde vie aux papiers d’emballage de paquet de ciment.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer