Société

Société (242)

L’ambassade d’Egypte au Togo a organisé jeudi une soirée du Collectif du jeûne musulman. La soirée s’est déroulée en présence de plusieurs fidèles de Mahomet parmi lesquels, le président de la Cour Constitutionnelle du Togo, Aboudou Assouma et le président de l’Union Musulmane du Togo, Inoussa Bouraïma.

Un responsable de la Police togolais  a indiqué mardi à Lomé que 17 fonctionnaires de police togolais ont été réformés dont 8 pour corruption entre le 1e avril 2014 et le 31 mars 2016. C’était en marge d’une rencontre de haut niveau organisée par le Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT) sur la lutte contre la corruption au niveau des prisons, de la police et du corps judiciaire.

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l’Environnement (ANCE) est soucieuse de la prise en charge des personnes en relations avec la drogue. Ainsi dans le cadre de la célébration de la journée internationale de lutte contre l’abus et le trafic illicite des drogues, elle a organisé en collaboration avec l’Office central de répression et de trafic illicite de drogue et de blanchiment (OCRTIDB), une conférence de presse à Lomé.

Un an après le décès tragique de six personnes (5 togolais et un indien) dans l’explosion d’une citerne à fuel dans l’usine de fabrication de ciment, WACEM à Tabligbo, les employés de cette usine ne sont toujours pas sortis de l’auberge. La situation reste tendue même après un accord trouvé il y a six mois entre les délégués des employés, les employeurs et le gouvernement. La raison : le non-respect de l’accord par les indiens.

Selon une enquête réalisée en 2016 auprès de 1000 étudiants de l'université de Lomé, 6% d'entre eux avaient déjà consommé des drogues. Cette enquête laisse entrevoir que la consommation des drogues ces dernières années au Togo s'est accentuée avec des conséquences drastiques allant jusqu' à freiner le développement du pays. Pour venir à bout de cette pratique l'ANCE Togo organise mardi une conférence sur la "prise en charge des personnes en relation avec les drogues au Togo".

L'ASVITTO ne voit aucun engagement du gouvernement togolais à mettre fin à la torture. A cet effet, dans son message à l'occasion de la journée mondiale de soutien aux victimes de torture qui sera célébrée le 26 juin prochain, l'Association invite les autorités togolaises à tirer les leçons de la condamnation d'Hissène Habré et à être conscientes des faiblesses de l'appareil  judiciaire en vue d'opérer des réformes profondes pour rendre justice à toutes les victimes. 

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook