Breaking News
Société

Société (306)

Au Togo, il parait difficile de rompre avec les habitudes du passé. Les militaires interviennent encore dans la gestion des manifestations et le ministre de la sécurité et de la protection civile a été interpellé par l’Assemblée nationale à ce sujet. Yark Damehane est allé s’expliquer jeudi devant les députés et s’est prononcé sur les circonstances de la mort d’un chauffeur lors des manifestations de février dernier contre la hausse des prix du carburant.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile a dévoilé jeudi à la presse la situation sécuritaire du Togo du 1er janvier au 11 juin dernier. Le tableau dressé par le Colonel Yark Damehane n'est pas du tout reluisant. Les chiffres d'accidents de braquages, de la cybercriminalité et de ventes illicites du carburant enregistrés au cours de ces derniers mois font froid au dos et contraint le ministre à annoncer des mesures draconiennes dans les prochains jours.

Fly for life, une organisation à but non lucratif crée en 2016 par Jérémies Pimizi, a pour but de faire du tourisme solidaire un atout de développement. Mise sur pied à partir de l’idée et des activités de l’agence de tourisme « Fly to Togo », l’association milite pour des actions sociales et humanitaires dans les différentes communautés.

Le Hadj 2017 a été lancé lundi par le ministre en charge de l'administration territoriale au nom de la commission du Hadj. C'était en présence de son collègue de la sécurité, du Directeur Général de l'ANAC et des responsables des 39 agences de voyage sélectionnées pour cette occasion.

Au Togo, 6 enfants sur 10, soit 60% des enfants âgés de 5 à 17 ans sont en situation de travail des enfants. Ce chiffre est dévoilé par le Bureau international du travail (BIT). C’est dans le cadre de la commémoration de la journée mondiale contre le travail des enfants célébrée chaque 12 juin.

Le renforcement des liens de solidarité entre les citoyens togolais à travers la "Fête des Voisins" se poursuit chez Voisins Solidaires Togo. Après Attiégou, Bé, Agoè-nyieve et Sanguéra, l'association s'est rendue samedi à Ségbé et à Adakpamé à Lomé où elle a célébré en différé cette fête.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments