Breaking News

Veiller à une adéquation entre le budget voté et les dépenses publiques

Written by  Aoû 17, 2017

La Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC) forme ses moniteurs sur l'analyse citoyenne du projet de budget de l'État togolais. L'initiative s'inscrit dans le cadre du projet  intitulé "Élaboration, analyse du budget de l'État et des collectivités locales" qui vise à contribuer à l'amélioration de l'exécution budgétaire et au renforcement du contrôle des dépenses publiques.

La formation est prévue pour deux jours. Elle est initiée à l'endroit des membres de la CNSC, des Conseillers techniques du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGol) et des représentants du ministère de l'administration territoriale.

Ils seront outillés sur le cycle d'élaboration des politiques publiques, la corrélation entre ces politiques publiques et le budget de l'État, les rubriques constitutives du budget et  le vote du budget de l'État au parlement.

L'objectif poursuivi par la CNSC est d'amener l'État togolais à orienter les dépenses publiques vers les besoins prioritaires des populations pour répondre aux enjeux du moment.

"Nous voulons nous outiller pour être à même de faire prochainement des propositions à l'Etat si nous constatons qu'il n'y a pas d'adéquation entre le budget voté et les dépenses publiques ", a expliqué Franck Kepomey, Directeur exécutif de la CNSC.

La formation est donnée par le Dr. Atchou Essousso et Kossi Dodji Agbolan, respectivement Politologue, Enseignant-Chercheur à la Faculté de Droit de l'Université de Lomé et Inspecteur Central du Trésor, Chef section Exécution Budget Direction des Finances CASEF.

Pour rappel, cette formation qui s'inscrit dans le cadre du projet visant à contribuer à l'amélioration de la gestion des deniers publics et agir sur le choix des politiques publiques va se dérouler en deux jours chaque année durant trois ans.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer