Breaking News

Konrad Adenauer veut voir les femmes accéder à la terre dans la région de la Kara

Written by  Juil 02, 2017

Le problème foncier et spécialement l'accès des femmes à la terre sont devenus une situation préoccupante à laquelle il faut trouver une solution radicale et définitive selon Maurice Gblodzro, Coordonnateur national de la Fondation Konrad Adenauer (FKD). Pour relever ce défi la Fondation a lancé en décembre dernier le programme "Un seul monde sans faim" qui a prévu informer les populations sur cette problématique pour un éveil de conscience. Après la préfecture de Yoto, la coordination nationale de la FKD était les 29 et 30 juin derniers à Kara où elle a rappelé aux autorités administratives, le rôle qui est le leur dans ce programme.

Tout comme à Tabligbo, l'atelier de renforcement de capacités des acteurs étatiques et non étatiques sur l'état des lieux de la situation foncière au Togo et la problématique des droits d'accès des femmes à la terre à Kara a été une occasion pour la FKA d'examiner avec les autorités locales administratives et coutumières le contenu des lois et conventions internationales de promotion du droit des femmes à la terre.
C'était aussi une aubaine pour les deux parties d'analyser les stratégies à mettre en œuvre pour mettre en application les textes qui garantissent l'effectivité des droits des femmes au Togo.
Pendant deux jours, la vingtaine de participants ont été outillée sur l'application des dispositions relatives aux droits d'accès de la femme à la terre dans les communautés.

Cet atelier de formation sur l'appropriation des dispositions légales de promotion des droits de la femme au foncier s'inscrit dans le cadre du programme régional "Un seul monde sans faim-Droit des femmes au foncier (EWOH2) ".
Il vise à relever certains des plus grands défis de l'humanité : la faim et la malnutrition.
Après ces sessions de formation tenues dans les régions Maritime-Est et Kara où la situation est criarde, la coordination nationale de la FKA entend organiser un forum national pour réfléchir aux chartes communautaires de gestion de la problématique de l'accès de la femme à la terre au Togo puis des campagnes nationales d'information pour un changement de mentalité.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments