Témoignage de la passion pour Christ et pour le Togo

Written by  Avr 14, 2017

Les chrétiens catholiques du Togo unis à ceux du monde entier ont observé vendredi le chemin de croix pour témoigner leur passion du Christ leur sauveur. A l’occasion, des prières de purification du Togo ont été adressées à Dieu dans le cadre du processus de réparation entamé par le HCRRUN.

Commémoré chaque vendredi soit trois jours avant la fête de la pâque, le chemin de la croix est un rituel très important pour le chrétien catholique et un moment capital dans l'année liturgique. Il est symbole du passage de la mort à la vie pour tous ceux qui acceptent le Christ.

"Le couronnement de la célébration de la passion place devant nous la croix. Le passage du Christ à la croix, n'est autre que le passage de la glorification. En mourant sur la croix, Jésus a sauvé la multitude des pécheurs", a rappelé le révérend père Denis Ahiadzipé vicaire de la paroisse Marie théotecos avant de marteler qu' "Il n'y a pas de résurrection sans la croix. Sans vendredi saint, il n'y a pas de dimanche de paque".

Pour l'homme de Dieu, même si avec le temps l'observation et la méditation du vendredi saint rentre dans les habitudes, il ne faudrait pas en faire une routine. Mais le vivre comme passage qui marque le recommencement d'un nouveau parcours avec le Christ.

Pour cette année, le clergé a prié pour la paix au Togo, le pardon et la guérison des blessures causées par les drames qui ont secoué le pays et qui divisent encore aujourd'hui le peuple de Dieu.

Le clergé togolais, rejoint pour l’occasion par des membres du Haut-commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale, a formulé des prières pour la purification et la repentance sur toute l’étendue du territoire et une prière pour la paix au Togo à la fin du Chemin de croix.

Des prières qui entrent dans le cadre de la semaine de prière et de purification sur toute l’étendue du territoire national demandée par le HCRRUN.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook