Breaking News
Fabrice Ebeh Fabrice Ebeh

L’ANCE-Togo dénonce les abus des sociétés de télécom sur les consommateurs

Written by  Mar 15, 2017

L’Alliance Nationale des Consommateurs et de l'environnement du Togo (ANCE- Togo)  n'est pas restée en marge de la journée mondiale des consommateurs de cette année. L'ONG a rencontré ce mercredi 15 mars 2017, jour de cette célébration la presse pour faire l'état des lieux du droit des consommateurs à l'ère du numérique au Togo.

Selon l'ANCE-Togo, le nombre d'abonnés des opérateurs Fixe et Mobile a augmenté entre 2011 et 2015 de 85%, pour atteindre près de 5 millions de personnes aujourd'hui. Le chiffre d'affaires, poursuit-elle de ces  opérateurs a suivi un taux de croissance annuel moyen de 5% entre 2011 et 2015, et est aujourd'hui évalué à 200 milliards de francs.

Ces abonnés, constate, l'Alliance sont victimes de plusieurs abus tels que la mauvaise qualité des services.

"Les coûts des services demeurent très chers et la qualité des services demeure médiocre en dépit de quelques améliorations ces derniers mois; des systèmes de vol de crédit de communication, la corruption, le manque d'information sur les produits et services", souligne Fabrice Ebeh, Directeur Exécutif de l'ANCE-Togo.  

M. Ebeh fustige aussi le fait que de nos jours les achats sur le net avec des cartes de crédit, les données personnelles des consommateurs publiées sur les sites internet sont constamment des actions à risques en raison des multiples falsifications; des arnaques sur le net et la cybercriminalité entre autres. 

L’ANCE-Togo qui ne peint pas en noir tout le  tableau de  l'évolution des TIC au Togo salue les efforts du gouvernement pour réguler les TIC dans le pays notamment son admission au programme Treshold des USA mais aussi en appelle à des  réformes dans le domaine. 

"L’ANCE-Togo salue le professionnalisme de l'équipe de la cellule MCA Togo et demande aux autorités en charge du secteur des TIC d'accélérer les réformes pour une meilleure gouvernance de ce secteur crucial pour le développement de l'économie togolaise ", préconise-t-elle.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments