Breaking News
MIRAMBEAU
Les manifestations de mardi dernier Les manifestations de mardi dernier

Le MCD et le PSR exigent l’annulation de la hausse du prix du carburant

Written by  Mar 02, 2017

Les réactions continuent de fuser après les manifestations de mardi contre la hausse des prix des produits pétroliers à la pompe. Mouvements dont la sanglante répression a fait un mort et plusieurs blessés. Jeudi, le MCD et le PSR, deux partis d’opposition fustigent l'attitude du gouvernement et appellent à annuler la hausse.

Le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) de Me Mouhamed Tchassona-Traoré estime que la nouvelle augmentation des prix est un allongement des évènements à problème, déjà existants, notamment,  la grève dans le monde éducatif, et sur le plan politique, le débauchage des responsables locaux des partis politiques de l’opposition, dont le but est soi-disant de procéder au remplacement des personnes manquantes au sein des  délégations spéciales.

Dans la note, Me Tchassona-Traoré affirme que les motifs évoqués par le gouvernement sont peu convaincants du fait que cette situation alourdit le panier de la ménagère et des populations déjà éprouvé par la pauvreté, le chômage et le mal vivre.

Eu égard à tout ce qui précède, le MCD condamne avec la dernière rigueur ces violences perpétrées contre la paisible population dont le tort  est la revendication légitime de ses droits.

« Le MCD exige que les forces de l’ordre ayant fait usage abusif de leurs armes contre  leur propre population répondent devant les juridictions compétentes », écrit Me Tchassona-Traoré qui appelle à rapporter la décision.

Même son de cloche du côté du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) qui condamne l’usage disproportionné de la force et exige l’annulation de la hausse des prix.

« Les PSR… enjoint au gouvernement d’annuler purement et simplement cette augmentation de prix non justifiée et de diligenter une enquête afin de faire subir la rigueur de la loi aux responsables et auteurs de ces exactions », lit-on dans un communiqué du parti.

Mercredi déjà, 7 autres partis de l’opposition avaient interpellé le gouvernement sur le même sujet. 

 

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer