Carburant: le gouvernement condamne les manifestations et maintient les prix Featured

Written by  Fév 28, 2017

Dans un communiqué rendu public mardi soir, le gouvernement togolais a condamné les manifestations contre la hausse des prix des produits pétroliers qui ont fait un mort et des blessés. Alors que plusieurs imaginaient que la décision d’augmentation sera rapportée, le gouvernement explique plutôt cette nouvelle flambée.

Selon la note gouvernementale, la hausse des prix des produits pétroliers trouve son explication dans la  conjugaison de deux phénomènes sur le plan international. 

L'autorité parle de l'augmentation du prix du baril sur le marché international qui est passé de 30,8 dollars US en janvier 2016 à 55 dollars US en janvier 2017 et la hausse du coût du dollar américain qui, dit-elle, est la devise du payement des produits pétroliers. 

Dans la même note, le gouvernement affirme avoir toujours subventionné les prix de ces produits quelles que soient leurs fluctuations et condamne les protestations.

"Malheureusement ce réaménagement des prix a provoqué des manifestations de rue occasionnant des blessés ainsi que des dégâts matériels… Le gouvernement déplore et condamne les manifestations de rue de ce jour qui ont fait malheureusement un mort et un blessé par arme à feu parmi les manifestants et plusieurs dans les rangs des forces de sécurité", lit-on dans le communiqué.

L’autorité dit appeler la population au calme au moment où de nouveaux appels à manifester circuler depuis la soirée sur les réseaux sociaux. 

Tendons-nous vers un nouveau bras de fer demain mercredi entre populations et forces de l'ordre dans les rues de la capitale togolaise ?  Wait and see

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook