Breaking News

Criminalité, Accident, boudè: ces chiffres de 2016 qui font froid dans le dos

Written by  Fév 12, 2017

Damehane Yark, le ministre togolais chargé de la sécurité a fait le bilan sécuritaire de l’année 2016 samedi au Conseil des Ministres dans les domaines de la criminalité, du trafic des drogues, de la lutte contre le trafic des produits pétroliers, des accidents de la circulation et des différentes interventions de secours d’urgence.

Dans les détails, il ressort qu’en 2016, le Togo a connu, en ce qui concerne la criminalité, 82 cas de braquage, 32 cas de vol à main armée, 92 cas d’homicide volontaire et 829 cambriolages.

Quant au trafic illicite de stupéfiants, près de 5000 kilogrammes de drogues, plus de 10 000 kilogrammes de psychotropes et 45 000 kilogrammes de médicaments illicites ont été saisis.

Le trafic illicite de produits pétroliers n’est pas en reste. Même si l’on note une véritable baisse des saisies pour cause les difficultés rencontrées par les opérations de saisie d’une part et la méfiance des trafiquants, environ 500 000 litres de carburant, 184 véhicules, 93 motos non immatriculées ont été saisis. En plus, 27 personnes ont été déférées.

En matière d’accident de circulation, on déplore 5.393 cas d’accidents ayant entrainé 514 décès et 6846 blessés courant l’année 2016.

De l’autre, les interventions des sapeurs-pompiers en matière de secours d’urgence se chiffrent pour l’année 2016 à 5.501 interventions.

Au vu de ces chiffres qui font froid dans le dos, le gouvernement a instruit le ministre de la sécurité et de la protection civile à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer au maximum la protection des personnes et des biens.

Les populations togolaises sont invitées à plus de civisme et notamment au respect du code de la route. Par ailleurs Le gouvernement condamne les lynchages et actes de vindictes populaires qui ne cessent d’augmenter dans le pays.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer