Breaking News
Pitang Tchalla, le Président de la HAAC Pitang Tchalla, le Président de la HAAC

La HAAC se met en branle pour les élections législatives et locales de 2018

Written by  Mai 11, 2017

La Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) a présenté jeudi à la presse son rapport annuel d'activités de 2016. C'est un document de 101 pages qui non seulement passe au peigne fin les temps forts de l'institution au cours des douze derniers mois mais aussi énumère ses visions pour les années à venir.

Le rapport annuel d'activités de la HAAC 2016 est scindé en sept grandes parties avec des annexes comme appendice.
Le document met en exergue les activités de l'institution dont la prise de fonction de l'équipe de Pitang Tchalla, formation des comités techniques et fonctionnement, formation à la déontologie et à l'éthique et la gestion de l'aide de l'État à la presse entre autres.
Les perspectives de l'instance de régulation des médias restent l'adoption des nouveaux textes, l'ouverture des médias officiels à tous les courants de pensée, la formation des acteurs de la profession et surtout la préparation des élections de 2018.
Le rapport informe que pour se préparer aux législatives de 2018, il faudra consacrer le deuxième semestre de 2017 à la relecture de tous les textes règlementant les prestations des médias au cours des campagnes électorales.
La HAAC entend identifier les axes de la couverture en cas d'élections locales qui seront les premières au Togo sous l'ère multipartiste.
L'institution annonce aussi des sessions de formation pour doter les professionnels d'outils de travail adaptés à ce genre d'élections.
Les recommandations font aussi partie de ce document. Elles s'adressent au gouvernement, aux organisations de presse, aux médias publics et privés, aux professionnels des médias, aux agences de communication et aux vidéoclubs.
A ces derniers il est demandé d'obtenir l'autorisation d'installation et d'exploitation auprès de la HAAC.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook