Yark Damehane Yark Damehane

Yark annonce des sanctions contre les agresseurs de Robert Avotor Featured

Written by  Fév 20, 2017

De façon officielle le dossier d'agression du journaliste Robert Avotor a finalement  atterri sur la table du ministre de la sécurité et de la  protection civile. Le Colonel Yark Damehane a écouté lundi le confrère à qui il a promis un bon dénouement de l’affaire.

Tout est parti d'un coup de fil du Président de l'Observatoire Togolais des Médias (OTM) qui, suite aux menaces et intimidations qu'endure le journaliste du bi-hebdomadaire "L'Alternative" après son agression, a fait un briefing de la situation au ministre. 

Le ministre a demandé à rencontrer la victime pour entendre sa propre version des faits. 

Accompagné d'Aimé Le Bon, président de l'OTM, de son Directeur de Publication, Ferdinand Ayité, et d'Izotou Abi-Alfa, patron du journal le Rendez-vous, Robert David Avotor a narré de bout en bout sa mésaventure avec les forces de l'ordre depuis qu'il a été agressé à Akato-Viépé au moment où il faisait un dossier sur un litige foncier. 

Les révélations de M. Avotor qui font état de son agression du 7 février dernier, de ses tribulations à la justice et surtout de son accident du dimanche font froid au dos. 

Le ministre Yark qui semble touché par ces tragédies a exprimé sa compassion au rédacteur de L'Alternative, à qui il a promis que les auteurs identifiés dans cette affaire seront sanctionnés. 

Le Colonel a demandé à ses services d'assister le journaliste dans ses analyses médicales complémentaires pour s'assurer de son état de santé après l'accident du dimanche, qui serait quelque chose de planifié. 

Malgré la rencontre avec le ministre, la procédure judiciaire suit son cours normal pour que les plaintes du journaliste soient reçues par le Procureur de la République, renseigne Ferdinand Ayité.

Last modified on lundi, 20 février 2017 17:06

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook