Breaking News
Agbeyome Kodjo Agbeyome Kodjo

Affaire LCF-City FM: Agbeyome Kodjo dénonce et propose

Written by  Fév 15, 2017

L’ancien Premier Ministre togolais, Agbeyome Kodjo, président de l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) apporte son soutien à la presse togolaise qui se mobilise pour obtenir la réouverture de LCF et City FM, deux organes du groupe Sud Média fermés par Pitang Tchalla.

On était le 6 février dernier quand le président de la Haute Autorité de l’audiovisuelle et de la Communication (HAAC), Pitang Tchalla a notifié à ces deux médias, sa décision de leur retirer les fréquences qu’ils exploitent depuis bientôt 10 ans.

La condamnation a été générale et unanime tant sur le plan national qu’international. Depuis mardi, les Organisations de la société civile et celles professionnelles de la presse ainsi que le personnel des deux médias manifestent dans les rues de Lomé pour appeler Pitang Tchalla à engager des discussions avec le Groupe Sud Média.

« Plus vous prétendez comprimer la presse, plus l’explosion sera forte. Il faut donc vous résoudre à vivre avec elle. », a rappelé Agbeyome Kodjo aux autorités togolaise citant René de Chateaubriand.

Pour le leader de l’OBUTS, la fermeture de la chaîne de télévision LCF et de la Radio City FM par Pitang Tchalla est une grave entorse faite à la liberté d'expression et à la démocratie en construction au Togo.

« OBUTS exhorte le Président de la HAAC à rapporter sans délai  sa décision et à engager  des discussions avec le Groupe Sud Média afin que celui-ci se conforme aux dispositions administratives en vigueur », préconise l’ancien Premier Ministre.

Pour M. Kodjo, en ces temps de crise économique sévère, la mise sous éteignoir de ces deux organes de presse alourdit le nombre de chômeurs, et accentue la précarité au Togo.

Last modified on mercredi, 15 février 2017 23:11

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments