Breaking News

Ce qu’il faut savoir du drame qui a coûté la vie à 2 policiers à Kégué Featured

Written by  Avr 19, 2017

Les faits se sont déroulés le week-end dernier et l’affaire fait grand bruit dans toute Lomé. Cinq policiers ont été victimes d’un grave accident au niveau du Contournement de Lomé. Seulement, il a été difficile de déterminer les circonstances de ce drame. Aux nouvelles, on se rend compte qu’il y a eu un manque de retenue.

Le samedi dernier, la répression de la vente illicite du carburant a encore fait des victimes. En effet, alors que la vie devient de plus en plus difficile à Lomé et que les jeunes continuent de s’adonner au commerce de Boudé, les forces de l’ordre et de sécurité ont eux aussi décidé d'intensifier la traque des commerçants dans les différents quartiers de Lomé.

Après plusieurs quartiers de la capitale, Kégué a enregistré une descente musclée des policiers avec des tirs de gaz lacrymogènes. Les jeunes commerçants qui protestaient avaient bloqué la voie pour quelques heures. Des courses poursuites avaient été observées.

Comme pour finir la semaine en toute beauté et dresser un rapport impeccable pour leurs supérieurs, les policiers étaient retournés sur les lieux le samedi et ont traqué les commerçants illégaux jusque dans la nuit. 

Problème, ils ne maîtrisaient pas les alentours du contournement et les difficultés que les riverains de cette voie éprouvent pour traverser les ravins laissés ouverts par les Chinois à l'issue de la construction de cette route.

Malgré tout, ils continuaient de poursuivre les trafiquants qui avaient des stratégies pour traverser les ravins et fuir les policiers. C'est dans ce jeu que les policiers, qui ne voulaient pas s’avouer vaincus ont voulu faire preuve de témérité pour poursuivre les jeunes vendeurs jusque dans leurs retranchements.

Des témoins nous racontent que c'est en voulant continuer la course que le conducteur du Pickup de la police a raté le virage. La voiture finit alors sa course dans le ravin et prend feu.

Difficilement sortis de ce pétrin grâce au secours de la population riveraine et des sapeurs-pompiers, trois d’entre eux, brûlés au 3e degré, seront conduits au CHU Sylvanus Olympio pour des soins intensifs. Mais les deux autres ont perdu leur vie dans cette épreuve.

Il est certain qu’il n’y a aucune approbation pour ce commerce de carburant déclaré illicite par le gouvernement. Les citoyens doivent respecter cette mesure mais les forces de l’ordre doivent également faire preuve de retenue dans la répression de ce commerce.

Last modified on mercredi, 19 avril 2017 19:44
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer