Breaking News
Des étudiants au Palais de justice de Lomé Des étudiants au Palais de justice de Lomé

2 étudiants togolais condamnés avec sursis recouvrent la liberté Featured

Written by  Jui 26, 2017

Le procès des deux autres étudiants incarcérés à la prison civile de Lomé depuis le 14 juin dernier a eu lieu lundi. Foly Satchivi et Marius Amagbegnon ont au cours d'un procès tenu sous haute surveillance policière écopé d'une condamnation avec sursis.

Le Président de la Ligue Togolaise des Droits des Étudiants, Foly Satchivi et son camarade Marius Amagbegnon ont été accusés de rébellion et de trouble à l'ordre public.
Au terme d'un procès qui aura duré plus de quatre heures de temps, les inculpés ont été condamnés à 12 mois de prison avec sursis.
Cette peine des deux étudiants n'est pas du goût de leurs avocats. Ceux-ci crient à l'injustice et promettent faire un appel.
Le procès du jour s'est déroulé dans une ambiance délétère un peu comme celui qui a abouti à la libération des 7 étudiants la semaine dernière.
D'importants dispositifs sécuritaires ont été dressés par endroits et dans les coins et recoins du palais de la justice.

Pour avoir exigé le passage en force, certains étudiants qui allaient au palais soutenir leurs camarades ont été dispersés à coup de gaz lacrymogènes.
Dans la foulée le président d'une autre association estudiantine a été arrêté. Guy Mario Semanou, Président de l’Association des Étudiants Togolais a été arrêté et n'a été relâché qu'à la fin du procès.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments