Breaking News
Dodzi Kokoroko Dodzi Kokoroko

Dodzi Kokoroko, le président de l’Université de Lomé dénonce des manipulations Featured

Written by  Jui 20, 2017

Plusieurs personnes n’ont pas fait de cadeaux au Professeur Dodzi Kokoroko, le président de l’Université de Lomé dans la crise qui se secoue actuellement le temple du savoir. Sa gestion de la crise est jugée catastrophique avec une répression policière dénoncée de toutes parts. Lundi, les étudiants mis en cause ont été libérés par le tribunal de Lomé pour défaut de preuves. A la suite, le Professeur Kokoroko réagit.

Dans un communiqué dont Togo Breaking News a reçu copie, le président de l’Université dit ne pas comprendre les motivations des organisateurs des Assemblées générales qui ont dégénéré, pour le fait que l’administration de l’université ait démontré ces derniers mois sa capacité à être à l’écoute.

« L’administration de l’Université de Lomé a pu démontrer au cours de ces derniers mois sa capacité d’écoute à l’égard des étudiants, toutes les fois que des problèmes ont pu être posés dans le cadre de concertation apaisé en référence à son Cadre Permanent d’Echange Universitaire (CPEU) », indique la note qui précise que le président de l’Université ne s’est jamais dérobé à la recherche de solution aux revendications légitimes des étudiants.

Pour Dodzi Kokoroko les revendications actuelles ne sauraient porter atteinte au déroulement normal des activités pédagogiques et académiques et à la sécurité des personnes ainsi que des biens sur le campus universitaire.

« Fort étonnamment, le campus universitaire de Lomé a été le théâtre ces dernières semaines de manipulations, d’amalgames et de désinformations systématiques organisées par un groupe d’étudiants se réclamant de la LTDE », dénonce Dodzi Kokoroko dans la note qui soutient que cette association n’est reconnue ni par l’Université ni par le ministère de l’administration territoriale.

Le Président de l’Université annonce que des mesures sont prises pour la sécurité du personnel universitaire et les biens du campus de Lomé. Le prof Kokoroko en appelle au sens civique et à la maturité des étudiants pour recentrer leurs revendications sur l’universitaire. Il dit réaffirmer sa disponibilité à dialoguer avec les regroupements d’étudiants afin de trouver des solutions appropriées à leurs problèmes.

Last modified on mardi, 20 juin 2017 08:45

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments