Breaking News
MIRAMBEAU

Nouvelles échauffourées entre force de l’ordre et étudiants à Lomé

Written by  Jui 15, 2017

La situation à l’Université de Lomé a été une nouvelle fois invivable ce jeudi. A l’appel, cette fois-ci du Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET), les étudiants entendaient manifester pour la libération de deux de leurs camarades arrêtés mercredi et déférés en prison. Mais les forces de l’ordre et de sécurité ont dispersé tout attroupement à coups de gaz lacrymogène.

La mobilisation des étudiants pour la libération de Foly Satchivi et un autre étudiant arrêtés mercredi a été réprimée jeudi, après la répression de l’Assemblée générale de la Ligue togolaise des droits de l’étudiant (LTDE).
Depuis le matin, cette opération des étudiants s’est heurtée à une catégorique opposition des agents des forces de l’ordre déployés sur les lieux tôt dans la matinée. Et selon les témoignages, les agents de la police togolaise avaient horreur de toutes les tentatives de rassemblements des étudiants. Ils seront simplement dispersés à coups de gaz lacrymogène.

Comme une réponse du berger à la bergère, les étudiants ont fait usage de projectiles dans la pluie de gaz lacrymogènes. S’en étaient suivies des courses-poursuites jusque dans les quartiers environnants notamment Bè-Klikamé et Lomégan.
Des témoins racontent que des gaz ont été tirés jusqu’à hauteur de la Radio Pyramide sise au carrefour Lomégan. On signale par ailleurs l’arrestation de certains étudiants.

Last modified on jeudi, 15 juin 2017 17:51
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer