Des militaires devant le Lycée moderne Adidogome Des militaires devant le Lycée moderne Adidogome

Bras de fer entre élèves et militaires au Lycée d’Adidogomé Featured

Written by  Mar 13, 2017

Le lycée technique d'Adidogome qui accueille plus de 16 mille élèves, jusque-là épargné par les manifestations d’élèves est entré depuis ce lundi dans la danse. Tôt ce matin, les élèves ont vidé  les salles de classe et tentaient d’occuper l’axe Lomé-Kpalimé avant de tomber sur une horde d’éléments  des forces de défense et de sécurité.

C'est encore la conséquence du fameux nota bena -les cours  sont considérés faits- par  les enseignants grévistes qui ont vu leurs salaires amputés par le gouvernement. 

Des élèves mécontents à l'écoute de cette phrase ont  spontanément vidé les salles de classe pour se retrouver sur la cour de l'école. 

Au moment où ils sortaient de l'établissement pour aller crier haro sur l’autorité la rue, ils sont tombés sur des éléments des forces de défense et de sécurité, bien armés.

Munis de manchettes et de gourdins, des militaires ont bloqué toutes les entrées et les sorties du lycée. 

La situation est devenue en un moment donné très tendue avec certains  militaires qui ont tenté d'imposer l'ordre au niveau de cet établissement. Certains élèves seraient même frappés et des sacs d'écoliers emportés. 

Pour l'heure l'accalmie est loin d'être au rendez-vous. De l’autre personne ne sait quand cela pourrait finir.

Rappelons que depuis ce matin, la Coordination des syndicats de l’éducation au Togo (CSET) a entamé une nouvelle grève de 72 heures, de même que la FESEN et l’USET.

Last modified on lundi, 13 mars 2017 15:42

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook