Jean Kissi Jean Kissi

Réformes: Jean Kissi fustige la nomination des béni-oui-oui du pouvoir

Written by  Jan 04, 2017

A peine nommés par le Chef de l'Etat, les autres  membres de la commission du HCRRUN font déjà objet de critiques. Au Comité d'Action pour le Renouveau (CAR), ces nouveaux membres n'aspirent aucune confiance. Le député Jean Kissi, Secrétaire général du parti ne voit que des béni-oui-oui du parti au pouvoir.

Reçu mercredi sur une radio de la place, Jean Kissi a indiqué que l'équipe que va diriger Awa Nana Daboya n'aspire aucune confiance. Le député déplore le caractère unilatéral que revêt cette commission qui, selon lui sera contrainte à ne faire que la volonté du gouvernement. 

"Cette commission est trop unilatérale et ne rassure personne. Elle  me donne l'impression de ce que nous avons attendu dans les coulisses que l'UNIR voudrait un passage en force pour aller vers une nouvelle république", s'est offusqué Jean Kissi. 

M. Kissi ne doute pas de la compétence des personnalités nommées mais rappelle à Faure Gnassingbé que le travail qu'il leur confie est hautement politique et a besoin du coup d'un consensus national. 

Il émet l'idée selon laquelle les parlementaires devraient être représentées au sein de la commission, comme ce fut le cas au Burkina Faso.

"Au Burkina Faso au moment de mettre la commission de la révision de la constitution en place, le gouvernement avait appliqué la loi des trois tiers : le 1/3 pour la majorité gouvernementale, le 1/3 pour l'opposition et le 1/3 pour la société civile; c'est ce que nous exigeons aussi dans ce cas de figure", a révélé le Secrétaire général du CAR. 

Pour rappel les nouveaux membres nommés mardi en conseil des ministres forment la commission de réflexion des réformes. Ils sont appelés à travailler de concert avec Awa Nana Daboya pour proposer des réformes qu'il faut au Togo.

Last modified on jeudi, 05 janvier 2017 00:04
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook