Breaking News
MIRAMBEAU

Manifestation: Plusieurs blessés à Bafilo, Kara et Mango; Fabre annonce un mort Featured

Written by  Sep 20, 2017

Si la manifestation de l’opposition s’est bien déroulée à Lomé et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays, elle a été heurtée à Bafilo, Kara et Mango où les forces de l’ordre et de sécurité ont dû faire usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc selon plusieurs témoins. Le Chef de l’opposition, Jean-Pierre Fabre a même évoqué un mort dans la ville de Mango.

Les villes de Bafilo, Kara et Mango ont connu une journée mouvementée. La manifestation de l’opposition a tourné à un affrontement entre militants des partis d’opposition et forces de l’ordre et de sécurité.

A Bafilo, l’opposition indique que les militaires n'ont pas attendu le début de la manifestation avant de commencer par tirer à balles réelles sur les manifestants. Mais d’autres sources évoquent des problèmes d’itinéraires.

Selon les responsables du collectif de l’opposition à Bafilo, tous ceux qui voulaient rallier le point de départ de la marche ont été repoussés par des tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc.

La ville de Kara n’a pas été épargnée. Il y a eu des échauffourées entre les manifestants et les militaires.

Des pneus ont été brûlés, des barricadées ont été mis et il y a eu des courses-poursuites entre manifestants et la force publique.

En ce qui concerne la ville de Mango, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a indiqué que la manifestation de l’opposition a démarré pacifiquement et que les violences ont commencé après que les convois de l’opposition et de UNIR se soient rencontrés.

Il signale plusieurs blessés ainsi que le décès d’un enfant de 8 ans.

Last modified on mercredi, 20 septembre 2017 17:59
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer