Breaking News

L’OTM s’indigne suite à des agressions sur des journalistes

Written by  Sep 13, 2017

L’observatoire Togolais des Médias (OTM) s'indigne de ce que le travail des journalistes soit mis à mal avec le climat sociopolitique actuel du Togo. Dans une note parue cette semaine, l'organisation s'est prononcée sur les cas qui lui ont été signalés.

En effet depuis les événements du 19 août dernier avec la marche synchronisée du Parti National Panafricain (PNP), des violations sur des journalistes se sont répétées certaines plus graves que d'autres.

Au titre des violations dont il a connaissance, l'OTM cite dans son communiqué les journalistes Théophile Adanlété de la radio Victoire Fm, Marc Aboflan du site d'informations Elite d'Afrique qui ont été bastonnés par des hommes en civil au rond-point de Bè-Kpota et au niveau du marché d'Amoutivé et Sylvio Combey du site d'informations Africa rendez-vous dont la caméra a été retirée par des forces de sécurité au carrefour Deckon.

Tout ceci sans compter le cas d’Emmanuelle Sodji, correspondant de TV5 Monde dont l'accréditation a été retirée.

L'observatoire dans son indignation n'a pas manqué de rappeler aux hommes et femmes de médias la nécessité du professionnalisme dans l'exercice de leur fonction surtout en ces périodes de crise avec les manifestations publiques.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer