Breaking News

Atchadam veut en finir avec le régime des Gnassingbé le 6 et faire la fête le 7 septembre Featured

Written by  Sep 04, 2017

Tikpi Atchadam, vient de faire son apparition publique après les manifestations du 19 et 20 août derniers. Le leader national du Parti National Panafricain  a été  aux côtés de ses frères de l'opposition togolaise lundi  à l'occasion d'une  conférence de presse relative au dernier réglage des marches du 06 et 07 septembre prochain. Pour le natif de Sokodé, il faut en finir avec le régime actuel le 6 septembre prochain.

Tout comme les leaders du CAP 2015, du Groupe des six et du Santé du Peuple, le président du PNP a confirmé la tenue effective des prochaines manifestations pour le retour à la Constitution de 1992, le vote de la diaspora et la libération des manifestants arrêtés les 19 et 20 août derniers.

"Peuple togolais, vous avez aujourd'hui, l'unité d'actions de l'opposition; vous pouvez tout demander et vous l'obtiendriez  et je pense que le 06 on peut en finir avec la fête pour la minorité et le 07 ce sera la fête", a indiqué M. Atchadam.

Pour lui, il n'y a pas de soucis à se faire pour les itinéraires. " Si tous les Togolais sortent, la question des itinéraires est sans objet", a-t-il ajouté.

La marche de l'opposition a lieu sur toute l'étendue du territoire national. Pour Brigitte Adjamagbo-Johnson, c'est une phase critique dans la lutte pour les réformes politiques au Togo. Elle a indiqué qu'à Lomé,  les lieux de rassemblement sont Gakpoto, Carrefour 3k et Atikoume.

Presque toutes les formations politiques représentatives de l'opposition se disent favorables à ces manifestations.

Jean-Pierre Fabre, trouve qu'il serait judicieux que chaque militant enfile les T-Shirts de son parti politique.

"Moi je vais toujours au combat en tenue du parti c'est-à-dire en portant les couleurs oranges de l'ANC. Les autres sont libres de faire ce qu'ils veulent ", a explicité le Chef de fil de l'opposition.

Après la conférence de presse, Jean-Pierre Fabre et les siens se sont rendus à la prison civile de Lomé où ils ont rendu visite aux manifestants du PNP arrêtés le 19 et 20 août dernier.

Selon l'agenda des préparatifs de l'événement du 06 et 07 septembre, la  visite aux détenus se poursuivra dans les prochaines heures dans les prisons d’Atakpamé, Sokodé et Kara.

Demain mardi, ils vont remobiliser  davantage leurs troupes à travers "l'opération coup de poing".

Last modified on lundi, 04 septembre 2017 14:33
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer