Breaking News
Des manifestants du PNP dans les rues de Lomé le 19 août dernier Des manifestants du PNP dans les rues de Lomé le 19 août dernier

Le PNP annonce le report de la manifestation des 30 et 31 août pour 3 raisons Featured

Written by  Aoû 27, 2017

A la suite de la conférence de presse tenue en début de cette semaine par le CAP 2015 et le PNP, une synergie a été créée avec les autres forces de l’opposition notamment le groupe des 6. Une manifestation nationale de libération a été projetée pour les 30 et 31 août. Mais les responsables de l’opposition viennent de décider du report de ces marches. Trois raisons expliquent cette décision.

C’est depuis samedi que les informations indiquaient le possible report de la marche de la semaine prochaine. Mais il était difficile d’avoir une confirmation officielle. Toutes les entités de la synergie n’étant pas au même niveau d’information en ce qui concerne les décisions à prendre…

Dimanche, la lumière est venue de Tchatikpi Ouro-Djikpa, le Conseiller de Tikpi Atchadam, le président du Parti national panafricain (PNP), à l’origine des manifestations synchronisées du 19 août dernier qui ont tourné au drame à Sokodé (337 km de Lomé).

Selon les explications fournies par M. Ouro-Djikpa, trois raisons essentielles expliquent la décision de report des manifestations des 30 et 31 août prochains.

La première est le fait que l’Union pour la République (UNIR, au pouvoir) ait décidé de manifester pratiquement les mêmes que l’opposition à Lomé. En milieu de semaine, les cadres du parti au pouvoir se sont réunis à Lomé et ont décidé que manifester les 29, 30 et 31 août à Lomé pour soutenir le président de la république, la démocratie et l’Etat de droit et réaffirmer sa volonté de faire les réformes conformément aux dispositions de la constitution.

La deuxième raison vient du fait que le problème des itinéraires, qui était à l’origine des violences des manifestations du 19 août dernier, est de nouveau posé. Le gouvernement a encore décidé de modifier les itinéraires proposés par le regroupement de l’opposition pour les manifestations.

Et la dernière raison est liée à la célébration de la fête de Tabaski annoncé au Togo pour le 1er septembre prochain.

« … Nous avons souhaité reporter la marche à une date ultérieure mais qui ne va pas prendre beaucoup de temps », a confirmé Tchatikpi Ouro-Djikpa.

De même, le responsable du PNP indique que les prochaines manifestations ne vont plus se limiter à Lomé seule mais vont se tenir dans toutes les 35 préfectures du Togo.

Last modified on dimanche, 27 août 2017 14:23
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer