Breaking News
Jean-Pierre Fabre Jean-Pierre Fabre

Cet impératif capital que Fabre veut atteindre pour réaliser l’alternance Featured

Written by  Avr 29, 2017

Le Combat Politique pour l'Alternance en 2015 (CAP 2015) réédite son colloque sur "l'alternance politique en Afrique" après celui des 10 et 11 octobre 2016. La deuxième édition de cette grande assise internationale a été lancée vendredi à Lomé.

Au-delà de la quête fondamentale du changement politique, l'objectif principal que vise l'acte II du colloque sur l'alternance politique est selon les organisateurs de mettre fin à la précarité dans laquelle vivent les Togolais 57 ans après leur indépendance.


"Cinquante-sept ans après, des prédateurs se sont accaparés du destin de notre jeune nation. Ils ont bradé l’indépendance si chèrement acquise, bafoué la dignité du peuple togolais, confisqué le pouvoir ainsi que les droits et libertés des citoyens et mis le pays et ses ressources en coupes réglées, en confinant les Togolaises et les Togolais à la misère et au dénuement. Le combat de l’opposition togolaise qui amène CAP 2015 à organiser le présent colloque, vise à mettre fin à cette situation" a souligné Jean Pierre Fabre.


Le Chef de fil de l'opposition soutient que la limitation de mandat dans les pays africains devient ainsi un impératif capital pour le libre jeu de l’alternance politique et pour l’approfondissement de la démocratie.


Par la même occasion, le leader de l'ANC dit être convaincu que l'alternance politique est pleinement garantie, dès lors que le système politique repose sur un socle de valeurs éthiques républicaines, privilégiant le respect de la Constitution et des Lois, avec des institutions qui fonctionnent de manière autonome et indépendante.
Pendant trois jours, les politiques vont s'offrir l’opportunité de prolonger les débats entamés en octobre 2016 et d’élargir les horizons de leurs réflexions.
Au menu des différents thèmes, on notera le Libre accès aux médias et égalité des chances pendant les compétitions électorales en Afrique; la contribution des Confessions Religieuses dans le processus de démocratisation du Continent africain; la communauté internationale et l’alternance politique en Afrique; le rôle et responsabilité des élites africaines dans la démocratisation du Continent africain et le rôle de l’armée dans les processus de démocratisation en Afrique entre autres.
Ces diverses thématiques sont présentées par d'éminents conférenciers nationaux et internationaux. Il s'agit notamment de Francis Kpatinde, Journaliste, Enseignant à Sciences-Po Paris; Albert Bourgi, Professeur des Universités, Journaliste et Consultant à Paris; R.P. Pierre Marie Chanel Affognon Directeur National de l’Enseignement Catholique, Aumônier National des Cadres Catholiques du Togo et le Professeur Adovi Michel Goeh Akue, Professeur d’Histoire à l’Université de Lomé, auteur et co-auteur de nombreux ouvrages.
Ce colloque est l'une des activités phares contenues dans le programme des 57 ans de l'accession à la souveraineté internationale du Togo par le CAP 2015 et l'ANC.

Last modified on samedi, 29 avril 2017 11:38
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer