Breaking News
Awa Nana-Daboya Awa Nana-Daboya © Alome.com

Awa Nana: 'laver le sang qui a indûment coulé sur la terre de nos aïeux' Featured

Written by  Mar 23, 2017

Le programme de réparation des victimes de troubles socio-politiques que le Togo a connu de 1958 à 2005 va enfin démarrer. Information confirmée par le Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN) aux médias mercredi au cours d’une séance de travail. En dehors des 2 milliards de FCFA qui seront distribués à quelques 2475 victimes pour cette première phase, il est prévu que le sang qui a indument coulé au Togo soit lavé par des cérémonies de purification.

Avec une dotation de 2 milliards de Fcfa dans le budget 2017 pour le programme de réparation des victimes, le HCRRUN entend parer au plus pressé. Une partie des victimes des violences de 2005 va être premièrement prise en compte. Selon les chiffres du HCRRUN, elles sont 2475 sur les 7057 victimes repertoriées en 2005. Le reste sera pris en compte lors des prochaines étapes. Au total, 22 415 victimes enregistrées par la CVJR sur la période de 1958 à 2005 seront réparées

La cérémonie de lancement de la phase de mise en œuvre des réparations est prévue vendredi à Lomé. A la suite, le HCRRUN va mener une campagne nationale d’information et de sensibilisation des victimes afin de les préparer à accepter le caractère symbolique des réparations pour accompagner le processus de réconciliation.

« Nous irons vers les populations pour leur annoncer l’effectivité des réparations. Il sera question d’échanger avec elles pour leur expliquer que les réparations sont symboliques afin qu'elles puissent les accepter et pardonner pour accompagner le processus de réconciliation », a indiqué Awa Nana-Daboya, la présidente du HCRRUN.

Cinq formes de réparation sont retenues. Il s’agit de l’indemnisation, la restitution, la réadaptation, la satisfaction par des mesures qui plaisent et la garantie de non répétition.

Il y aura également des sessions de purification conformément à la recommandation 47 de la CVJR. Ces cérémonies qui seront par toutes les confessions religieuses se dérouleront sur une semaine. Catholiques, chrétiens, musulmans et les traditionalistes seront mis en contribution.

« Il sera question de laver le sang qui a indûment coulé sur la terre de nos aïeux », a expliqué Mme Nana-Daboya.

La cérémonie de purification du Togo vise à faciliter le repos des âmes des victimes décédées ou disparues, apaiser les cœurs meurtris et accompagner spirituellement la réconciliation.

Last modified on jeudi, 23 mars 2017 16:37
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook