Breaking News
Le Siège de l'OTR Le Siège de l'OTR

L’OTR écrase les petits poissons et se réjouit d’une hausse de recettes Featured

Written by  Aoû 22, 2016

Malgré la terreur qu'il sème encore aujourd'hui au point de devenir la bête noire des citoyens lambda, l'Office Togolaise des Recettes (OTR) fait des fortunes au Togo. Il se réjouit d’une augmentation de recettes de 32,5% au premier semestre de cette année.

Créer pour suivre, améliorer et rentabiliser les entrées et recettes du pays, l’OTR est la tribune commune qui régit la douane et les impôts. Entre 2014 et 2015, les capitalisations sont restées en constante augmentation : +12,7 %. Et pour le courant de cette année, elle a totalisé +32,5% rien qu'au semestre premier.

Même si l'économie togolaise est dominée par des activités informelles difficilement identifiables et non taxable, cet excès noté dans les recouvrements s'explique par la rigueur de l'Office dans le ciblage des contribuables, des particuliers ainsi que des entreprises.

Pour le FMI et la Banque mondiale, partenaires du développement au Togo, la réforme fiscale accompagnée de ces mentions font preuves de détermination à encourager.

L’OTR a entrepris une campagne de sensibilisation sur le bien-fondé de ses services et a formé près de 500 étudiants aux B. A. BA de son fonctionnement.

Mais ses méthodes et son fonctionnement sont mal appréciés par la majorité des togolais. Alors que l’OTR continue d’écraser les petits poissons dans les  coins de rues, il laisse les gros poissons tels que Wacem qui se donne tranquillement à l’évasion fiscale et d’autres structures coupables de sorties illicites d’argent du territoire. Le Togo est d’ailleurs le premier pays africain victime de cette pratique. 

Si seulement l’OTR pouvait tourner son regard vers les gros poissons…

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer