Breaking News

Le Haut Conseil pour la Mer annonce le Fonds bleu pour l'économie maritime

Written by  Sep 08, 2017

Selom Klassou, le Chef du gouvernement togolais a présidé jeudi la 4e réunion annuelle du Haut conseil pour la mer (HCM). Cette réunion a permis différents organes de cet organisme créé en 2014 pour conduire la stratégie nationale de l’action de l’Etat en mer, de faire le bilan des activités, de définir de nouvelles orientations et fixer de nouveaux objectifs.

Selon le rapport annuel des activités de l’organisme national chargé de l’action de l’Etat en mer (ONAEM), des avancés sont enregistrées dans le secteur maritime togolais depuis la 3e réunion du Haut Conseil pour la Mer. Le rapport relève l’amélioration du cadre juridique, institutionnel, sécuritaire.

Dans son intervention à l’ouverture de la rencontre, le ministre Conseil pour la mer, Stanislas baba a expliqué que les différents efforts déployés depuis par le HCM visent à assurer la sécurité maritime et à disposer d’un cadre stratégique sur l’économie maritime.

La rencontre s’est déroulée sous le thème : « Vers une économie bleu: une promesse de croissance durable »

A l’issue des travaux, il a été annoncé la création d’un Fonds bleu destiné à développer l'économie maritime. Il vise la valorisation économique des ressources marines vivants et non vivants et le développement socioéconomique durable du Togo. L’objectif est de fournir des ressources nécessaires à la préservation et à l’exploitation des eaux fluviales et maritimes en vue de la croissance économique, du développement durable.

Cette initiative donnera lieu prochainement à un projet de loi. Mais déjà, le HCM sollicite l’appui des partenaires comme la Banque mondiale et la Banque africaine de développement.

Le HCM a pris acte de l’évolution des travaux de la Commission nationale des frontières maritimes. Cette structure devra remettre son rapport au plus tard en 2019 afin de permettre au Togo de déposer le dossier d’extension du plateau continental au-delà des 200 miles marins et pour une renégociation des frontières maritimes avec le Bénin et le Ghana.

Rappelons que le HCM est un organe qui a pour mission de mettre en place un dispositif étoffé permettant de mieux organiser et de mieux coordonner les services qui ont compétence sur le domaine maritime togolais et de répondre aux évolutions en matière sécuritaire, environnementale et économique.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer