Breaking News

L’Union Européenne décaisse 6,5 milliards de Fcfa au Togo Featured

Written by  Jui 27, 2017

Le chef de la délégation de l’Union Européenne au Togo, Nicolas Berlanga-Martinez et le ministre togolais de l’économie et des finances, Sani Yaya ont paraphé mardi à Lomé le décaissement d'appui budgétaire de 10 millions d'euros, soit plus de 6,5 milliards de francs CFA au Togo. Un décaissement qui est la conséquence de l'engagement aux réformes souscrit par les autorités togolaises et qui s'est traduit par la signature d'un nouveau programme avec le FMI le 5 mai passé.

Le programme a pour objectif d'appuyer le gouvernement dans sa politique de réduction de la pauvreté et de la promotion d'une croissance économique inclusive et stable ainsi que sa volonté de consolidation de la gouvernance économique et démocratique.
L’appui budgétaire est une modalité de soutien des réformes économiques et sociales par le décaissement de fonds aux budgets nationaux tout en s'alignant sur les politiques et priorités des pays bénéficiaires.
Les critères à son éligibilité sont entre autres la stabilité macroéconomique, les avancées dans la réforme des finances publiques, le financement de la politique de développement du pays et la transparence budgétaire.

« Il a vocation à faciliter la continuation de la mise en œuvre des réformes macroéconomiques et structurelles poursuites par le Gouvernement et notamment l'amélioration du solde budgétaire et de la gestion de la dette publique », a expliqué Nicolas Berlanga-Martinez.

Se félicitant de ce décaissement, le ministre Sani Yaya a salué les bonnes relations de coopération qui existent entre le Togo et l’Union européenne.

« Le présent décaissement intervient à la suite d’une analyse satisfaisante des conditions générales de cet appui qui devront témoigner des progrès accomplis dans le processus de stabilisation du cadre macroéconomique, notamment la conclusion d’un Programme de Facilité Elargie de Crédit (FEC) avec le FMI, de la mise en œuvre satisfaisante de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE) qui devra bientôt laisser sa place au Plan National de Développement (PND), du nouveau plan d’actions de la réforme de la gestion des finances publiques, basé sur les conclusions des études PEFA et PEMFAR et l’amélioration de l’accès à l’information budgétaire » a affirmé Sani Yaya.

Le diplomate européen annonce le décaissement d’une tranche variable pour la fin de l’année à l’issue d’un dialogue avec le Togo sur la gestion des finances publiques, les investissements publics, les réformes à l’intérieur du ministère de l’économie, le processus de décentralisation, le secteur de l’énergie et la protection sociale.

Last modified on mardi, 27 juin 2017 13:24
SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer