Breaking News
Axel Van Trotenburg Axel Van Trotenburg

230 millions de dollars pour stimuler la croissance du Togo à partir de 2018 Featured

Written by  Jui 06, 2017

230 millions de dollars, c’est l’enveloppe dont bénéficiera le Togo dans les 75 milliards de dollars mobilisés pour le compte de la 18ème reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA 18). Soit plus du double de la cagnotte de 2017. L’annonce a été faite mardi à Lomé par Axel Van Trotenburg, Vice-président du Groupe de la Banque mondiale pour le financement du développement.

Le responsable du Groupe de la Banque Mondiale a fait cette annonce au cours d’une séance de travail avec le gouvernement togolais. La séance présidée par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou vise à mettre à la disposition du Togo les innovations contenues dans l’IDA 18 mais surtout les stratégies à développer en lien avec les priorités du pays pour accéder à des financements non seulement consistants mais diversifiés.

« Le financement et la panoplie des mesures proposées par l’IDA visent à stimuler une croissance inclusive et à créer de nouvelles opportunités. Nous nous réjouissons dans la perspective de travailler avec le gouvernement et le secteur privé pour entreprendre des investissements transformationnels qui peuvent aider à stimuler l’économie togolaise, créer des opportunités pour les populations et rendre le pays plus résistant aux chocs et aux crises », a déclaré M. Van Trotenburg arrivé à Lomé le 03 juin dernier avec une délégation.

Par ailleurs, le Togo bénéficiera également des financements de l’IDA régionale pour des projets transformateurs au-delà des frontières et du secteur privé. Le pays est aussi déclaré admissible la facilité réfugiés et au financement pour répondre aux crises.
Sélom Klassou a rassuré la délégation du Groupe de la Banque Mondiale que le gouvernement togolais mettra prendra les dispositions nécessaires pour renforcer les capacités de mise en œuvre des services concernés, renforcer l’efficacité des politiques des investissements et des services publics.

« Notre pays se propose, à travers ce nouveau cadre de partenariat, de réaliser une croissance plus inclusive et durable que va tirer le secteur privé pour être dynamique. C’est ce dynamisme du secteur privé qui justifie la création du Comité de concertation et de dialogue entre l’Etat et le secteur privé, un comité qui vise à mieux accompagner ce secteur pour qu’il parvienne à la réelle création de la richesse et de l’emploi. », a-t-il dit.

Les secteurs visés par ce financement sont l’énergie, les infrastructures urbaines, les services logistiques, la santé, les services publics, la gestion de la côte, des catastrophes et des terres, les communications, la compétitivité et le renforcement des capacités.
Rappelons que 75 milliards de dollars ont été mobilisés pour le compte de la 18ème reconstitution des ressources de l’Association internationale de développement (IDA 18). Ce fonds servira à stimuler la croissance économique, contribuer à la réduction de la pauvreté et améliorer les conditions de vie des pauvres dans 77 pays en développement dans le monde dont 39 en Afrique dont le Togo.

Last modified on mardi, 06 juin 2017 16:40

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments