Une partie des manifestants Une partie des manifestants

Port de Lomé: les transitaires se soulèvent contre les faux frais

Written by  Avr 19, 2017

Ce n'est toujours pas la stabilité au Port Autonome de Lomé depuis la mise sur pied de l'Office Togolais des Recettes (OTR). Après plusieurs revendications contre cette réforme, les transitaires montent de nouveau au créneau pour dire non aux faux frais qui plombent les activités.

Des transitaires non agréés du Port Autonome de Lomé sont en débrayage depuis mercredi. Selon les manifestants, le mouvement est dirigé cette fois-ci contre les faux frais imposés par certains agréés dans les parcs autos depuis bientôt 15 ans.

Évalué à 21.000 F CFA,  le montant poursuivent-ils, est  instauré par l’Union des Professionnels Agrées en Douane (UPRAD). 

Pour exiger la suppression de ces frais, ils ont observé mercredi un mouvement de débrayage. Un mouvement qu'ils comptent d'ailleurs maintenir jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction. 

Pour ces transitaires qui opèrent sur la plateforme portuaire de Lomé, ces frais font fuir les clients dans les pays voisins et plombent les recettes douanières.

Last modified on mercredi, 19 avril 2017 19:47
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook