Breaking News

L’Afrique planche à Lomé sur la recherche et le sauvetage dans le transport aérien

Written by  Avr 10, 2017

Malgré le fait que sa part de marché n'est à peine que de 3% du trafic aérien mondial, l'Afrique détient le triste taux élevé d'accidents d'aviation. Cette réalité doit conduire les États africains à se conformer aux exigences et aux normes internationales, selon le ministre togolais en charge des Transports. Pour y parvenir, il est ouvert lundi à Lomé une Conférence de haut niveau sur l'amélioration de la fourniture des Services de Recherches et Sauvetage (SAR) en Afrique.

Prévue du 10 au 12 avril prochain,  la Conférence réunit les personnalités de la Commission Africaine de l'Aviation Civile, de la Commission de l'Union Africaine et de l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale. Elle va aider les États à développer des stratégies de résorption des insuffisances en matière de sécurité du transport aérien et maritime. 

A Lomé, les experts africains vont partager les expériences en matière de recherches et sauvetage, toutes choses qui sont en lien avec la sécurité dans le transport aérien. 

Il s'agit notamment pour les  conférenciers de pencher sur les différents audits de sécurité réalisés en Afrique dans le domaine de recherches et sauvetage qui font état de l'absence de cadre législatif et réglementaire, le manque de structures organisationnelles dotés de moyens matériels et humains adéquats. 

Le ministre togolais en charge des transports voit d'ores et déjà en elle la panacée des maux dont souffre le  trafic aérien africain. 

"La présente conférence, contribuera, j'en suis convaincu, à sauver des vies humaines et à réduire les souffrances des victimes grâce à l'efficacité des opérations de recherches et sauvetage lorsque surviennent des incidents puisque dans la plupart des accidents qui surviennent, beaucoup de personnes perdent leur vie à cause du manque de moyens d'intervention efficaces et efficientes pour agir en temps réel afin de les sauver", optimise Ninsao Gnofam.

La rencontre de Lomé, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations de la conclusion 10/20 de la 20è réunion du Groupe Régional Afrique Océan Indien de la Planification et de mise en œuvre tenue du 30  novembre au 2 décembre à Yamoussoukro en Côte d'Ivoire. 

Ces recommandations visent à instaurer un mécanisme de coordination et de coopération entre États en mettant en commun les expériences, compétences et moyens pour plus de réactivité dans la conduite des opérations de recherches et sauvetage.

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments