Innovation: le Togo toujours à la traîne selon le RICA 2017

Written by  Mar 28, 2017

Le Togo est un pays à faible degré d'innovation. C'est ce qui ressort du Rapport sur les Impératifs de Capacités en Afrique 2017 (RICA 2017). Ce rapport qui mesure et examine les capacités des pays africains à poursuivre leur programme de développement a été lancé mardi à Lomé par le Centre autonome d'études et de renforcement de capacités pour le développement au Togo (CADERDT).

Le lancement du RICA 2017 a été simultané dans les pays où les études de cas ont été réalisées. Il  a été placé sous le thème "Renforcer les capacités en Science, Technologie et Innovation (STI) pour la Transformation de l'Afrique ".

Le document révèle de façon globale que deux tiers des pays africains disposent des politiques et des stratégies de STI, mais souffre de la capacité à les mettre en œuvre. 

En ce qui concerne le Togo, le Rapport indique que la Haute Autorité en charge de la Science, la Technologie et l'Innovation (HASTI) qui devrait jouer un rôle de coordination en STI n'est pas opérationnelle.

Toutefois, nuance, le RICA 2017, le Togo dispose d'une politique sectorielle des TIC et d'une politique nationale d'innovation. 

" Par ailleurs, l'indicateur de développement technologique qui mesure le  niveau d'utilisation des TIC reste non documenté suffisamment et l'indice mondial de l'innovation qui constate le degré d'innovation dans le pays est bas (18,5/100 en 2015); ce qui classe le Togo parmi les pays à faible degré d'innovation ", conclut le Rapport.  

Le RICA est élaboré périodiquement par la Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) et couvre 44 États du continent. 

Au Togo, l'ACBF collabore avec le CADERDT pour sa réalisation. Son lancement a été présidé par le Directeur de cabinet du ministère en charge de la planification, Essohanam Edjeou.

Last modified on mardi, 28 mars 2017 17:48
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook