Breaking News

Vague d’arrestations à WACEM, la controversée cimenterie de Tabligbo Featured

Written by  Fév 25, 2017

C'est la chasse aux dirigeants et employés mafieux à Wacem cette semaine. La police a démantelé un vaste réseau de voleurs au sein de cette usine et a réussi à mettre la main sur six personnes.

C'est une vague d'arrestation qui a démarré lundi au sein de cette usine productrice de ciment avec l'interpellation du Chef adjoint de la mine, du Chef de département Recherche et Développement et le Chef de la mine. 

Les choses ont tourné au vinaigre  pour ces trois gros morceaux de WACEM qui ont fini par être mis à la garde vue.

La police a également embarqué jeudi le Directeur des travaux ou le General Manager Operation. Ce monsieur à qui d'aucuns imputent la responsabilité du dernier accident meurtrier dans cette entreprise serait aussi actuellement dans les mailles de la police pour cause de surfacturation. 

Selon des sources concordantes deux autres togolais arrêtés eux aussi ce vendredi portent le nombre des hors-la-loi de WACEM pour vol ou surfacturation à six. 

C'est sur ordre du PDG de l'usine que cette opération, qui est loin d'arriver à son terme a été enclenchée. 

Est-ce le début d'une véritable guerre déclarée à ceux qui sont réputés dans l'enrichissement illégal au sein de cette usine, dont le chiffre d'affaire journalier pourrait être évalué à des milliards ? L'avenir nous le dira....

Wacem est une cimenterie au centre de toutes les controverses au Togo. Déjà accusé des mauvais traitements infligés aux employés togolais, l’usine est également éclaboussée par l’affaire des évasions fiscales révélées par Panama Papers. Des barons du pouvoir togolais, dont l’actuel Premier Ministre, Sélom Klassou, sont  cités.

Last modified on samedi, 25 février 2017 12:01

Facebook

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments