Commonwealth: le Togo veut côtoyer la vision et la perception britanniques Featured

Written by  Fév 25, 2017

Le Togo entre dans la phase préliminaire de son adhésion au Commonwealth. Une mission de l'organisation qui a séjourné sur le sol togolais du 2 au 23 février dernier.

Composée de Yvone Apea Mensah, Lindiwe Maleleka, Steve Onwuasoanya et Mark Gutherie, la mission eu l’occasion d’évaluer le niveau de développement et de démocratisation du pays. Il a aussi été question de discuter avec les acteurs politiques et de la société civile sur leurs analyses de la démarche des dirigeants à adhérer à l’organisation. 

Plusieurs institutions de la République ont été à cet effet rencontrées. Au nombre de ces institutions on peut citer, la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), la Cour constitutionnelle, la Cour suprême. Des tête-à-tête avec les partis politiques et les organisations de la société civile ont également eu lieu. 

Pour les autorités togolaises, l’adhésion du pays à cette organisation permettra d’élargir le champ de ses rapports étatiques et de diversifier davantage ses relations d’amitié et de coopération, en se faisant de nouveaux amis et en se rapprochant un peu plus de ses vieux amis tels que la Grande Bretagne, l’Australie, la Nouvelle Zélande, etc. 

« Ce sera également l’occasion pour le Togo de côtoyer la vision et la perception britanniques de la politique internationale, une autre culture forcément enrichissante des enjeux internationaux.  Au point de vue économique, le Commonwealth, à travers le Fonds pour la Coopération Technique (CFTC) et l’Association des pays du Commonwealth, joue un rôle important dans le progrès économique et social de ses membres, en agissant sur leur rythme de croissance économique. Sur le plan commercial, le Commonwealth constitue un vaste marché extérieur (plus de 2 milliards de consommateurs) pour les exportations des produits nationaux togolais », a expliqué le chef de la diplomatie togolaise, le professeur Robert Dussey.

Le Commonwealth, créée depuis 1949, est une organisation intergouvernementale composée essentiellement d’anciens territoires sous domination britannique à laquelle aspire le Togo depuis 2014. Elle compte à ce jour 52 Etats.

Last modified on samedi, 25 février 2017 17:27
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook