Breaking News
Louis KAMAKO

Louis KAMAKO

Jean-Pierre Fabre a préféré être direct désormais et ne mâche plus les mots. Samedi, le Chef de file de l’opposition a demandé au peuple togolais de se lever pour prendre son destin en main et continuer la lutte pour les réformes. C'était au meeting d'information tenu par le Combat pour l'Alternance Politique en 2015 (CAP 2015).

La police anticriminelle du Togo vient de renforcer ses rangs. Plus d'une centaine de nouveaux agents ont intégré vendredi ce corps après une formation de 9 semaines.

L'Association étudiante pour le développement de l'Afrique (Aeda) et Voisins Solidaires Togo ont tenu vendredi à Lomé le Forum International pour le Développement de l'Entrepreneuriat en Afrique (FIDEA). Ce forum, le premier du genre a ouvert la voie aux jeunes entrepreneurs pour l'exécution de leurs différents projets.

Le Maroc n’abandonne pas son projet d’adhésion à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest, CEDEAO. Vendredi, un émissaire du royaume chérifien a discuté du sujet avec le Chef de l'État togolais.

Le Togo fait partie désormais des pays où le Global Entrepreuneurship Network (GEN) est institué. Ce Réseau a été lancé mercredi à Lomé par l'ONG IJD. L'initiative vise à apporter des solutions concrètes aux besoins des entrepreneurs nationaux.

La route vient encore de tuer au Togo. Mercredi, une délégation du GF2D (Groupe de réflexion et d'action Femme Démocratie et Développement) qui revenait d'une mission à Atakpamé a eu un accident qui a fait 4 morts et 3 blessés graves. L'information a été portée à la connaissance du public par un communiqué du secrétaire général de l'organisation.

Le Combat pour l'Alternance au Togo en 2015 (CAP 2015) donne un nouveau rendez-vous à ses militants et sympathisants dans les rues de Lomé sur le 27 mai prochain. Le groupe convie la population à un nouveau meeting d’information pour exiger les conditions d’une alternance politique au pouvoir. Un meeting qui fait suite à un nième échec de modification constitutionnelle au Parlement.

Le chef quartier d'Agoè-Assiyéyé n’a plus pour palais que la rue. Mardi, il a vécu la pire et humiliante journée de sa vie en tant que garant des us et coutumes. Victime d'un litige foncier, le Chef Awuya a été délogé de sa maison et a vu ses effets et toute sa famille se retrouver dans la rue.

T des Médias
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook