Breaking News
MIRAMBEAU
Didier A.

Didier A.

Sokodé connait encore cette nuit de violentes manifestations spontanées de plusieurs jeunes. Ces derniers protestent contre l’arrestation d’un grand imam de la ville, connu comme conseiller de Tikpi Atchadam et coordonnateur du Parti national panafricain (PNP) dans la région centrale.

Le ministre togolais de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales est ferme : La mesure d’interdiction des marches en semaine doit être respectée par l’opposition togolaise à partir de mercredi prochain. Alors que la coalition des 14 partis de l’opposition appelle à de nouvelles marches suivies de meetings les mercredi et jeudi prochains, le ministre pense que l’opposition ne peut tenir que des meetings. Payadowa Boukpessi a réaffirmé cette position lundi. Il a également ajouté que même dans le cas des meetings, l’opposition ne se regroupera ni devant l’Assemblée nationale ni devant le siège de la CEDEAO à Lomé.

Le président togolais, Faure Gnassingbé a effectué samedi un déplacement à Bamako où se déroule depuis jeudi une conférence sur « la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest ». En sa qualité de Président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, Faure Gnassingbé a prononcé un discours dans lequel il a déclaré qu’il faut agir beaucoup plus pour venir à bout du terrorisme.

Le Togo et l’Allemagne sont résolument engagés dans la poursuite de leurs programmes communs de développement. Cet engagement s’est de nouveau matérialisé vendredi à Lomé par la signature d’un accord de coopération financière d’un montant de 37 millions d’euros, soit un peu plus de 24 milliards de Fcfa.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, Yark Damehame a rendu compte jeudi au Conseil des ministres des manifestations publiques organisées depuis le 19 août 2017 par les partis politiques ou coalitions de partis politiques. Au-delà ce compte rendu, le gouvernement a condamné les leaders de l’opposition… mais réitère sa volonté d’apaisement.

L’interdiction des marches en semaine annoncée par les ministres Payadowa Boukpessi de l’administration territoriale et Yark Damehame de la Sécurité mardi dernier ne dit pratiquement rien à la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition. Ce regroupement a appelé jeudi à 4 jours de manifestation avant la fin du mois d’octobre.

Le gouvernement togolais reste dans la logique de l’organisation du référendum. Alors que plusieurs se lèvent pour demander une 2e lecture du projet gouvernemental, les députés de la majorité ont élu jeudi 12 membres sur les 17 que compte la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Cette commission aura la charge d’organiser les prochains scrutins prévus en 2018.

On en sait désormais un peu plus sur le déplacement effectué mercredi au Togo par le président béninois, Patrice Talon. Le Chef de l’Etat béninois qui était de passage à Lomé a longuement échangé avec son homologue togolais, Faure Gnassingbé sur les questions sous régionales et internationales. La crise politique togolaise a également été évoquée.

SCHOOL ASSUR
  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook

Fermer