Breaking News
Didier A.

Didier A.

Initiée l’année dernière par le Centre Togolais des Expositions et Foires de Lomé (CETEF-LOME) pour la promotion des produits d’origines togolaises, la Foire Made In Togo est à sa 2e édition cette année. Une édition prévue du 28 juillet au 7 août prochains et qui sera couplée à la première édition des  «Rencontres Nationales du Numérique et des Objets Connectés ».

Benjamin Agboli, le Togolais vivant en Ecosse et qui produit du whisky vient de lancer une nouvelle gamme de produits. Il s’agit de jus crémeux 100% bio avec lesquels il compte conquérir le monde.

L’édition 2018 de la « Semaine des Réussites Diaspora » se déroulera du 08 au 13 janvier 2018. L’annonce est faite mardi par le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine. La nouvelle édition permettra de renforcer les relations entre le Togo et sa diaspora.

Le Club diplomatique de Lomé (CDL) tiendra le 28 avril prochain sa deuxième rencontre de l’année. Liu Yuxi, ambassadeur de la République populaire de Chine au Togo, sera l’invité d’honneur.

L’attaquant international togolais, Emmanuel Adebayor tel un phénix est en train de renaître de ses cendres. Après avoir signé 4 buts lors de ces dernières titularisations en club, l’ancien gunner a frappé fort lundi en signant un triplé face à Galatasaray.

En Egypte, deux attentats kamikazes contre des églises coptes ont fait au moins 44 morts à Alexandrie et à Tanta dans le delta. Des attentats revendiqués par le groupe armé Etat islamique. Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a immédiatement décrété l’état d’urgence. A Lomé, la condamnation est vive et l’ambassade égyptienne a ouvert un livre des condoléances.

« Après la mise en demeure par la Cour Constitutionnelle de devoir réexaminer en commission puis en séance plénière la proposition de loi, présentée par le groupe ANC–ADDI, vous avez au contraire affiché votre morgue ». C’est ce qu’écrit lundi Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) dans une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale togolaise, Dama Dramani.

Au Togo, la nécessité de la réforme de la constitution et des institutions n’est plus à démontrer. Presque tous les acteurs de la vie sociopolitique togolaise s’accordent à dire que le pays a besoin de ces réformes pour son avancement. Et depuis plus de deux ans, une commission de réflexion sur ces réformes a été mise en place par le président Faure Gnassingbé. La Commission, contestée par l’opposition qui réclame que les réformes soient opérées selon les prescriptions de l’Accord Politique Global (APG), a avancé des propositions dans son rapport d’étape remis à Faure Gnassingbé. Des propositions qui font déjà grincer les dents, dans les rangs de l'opposition. 

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook