Le Togo est élu depuis le 28 janvier 2016 comme membre du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) pour un mandat de 2 ans. Une élection qui témoigne du renouveau de la diplomatie du pays. Dans la même logique, le pays assure depuis le début de ce mois d’avril, la présidence de cet important organe de l’organisation continentale.

Le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey a ouvert lundi à Lomé, la première session ordinaire du comité technique spécialisé sur les transports, le  tourisme et l’énergie de l’Union africaine (UA). Cette session de trois jours regroupe des experts des différents pays africains et se déroule en prélude à la session des ministres.

Le Président de la République du Togo séjourne depuis samedi à Addis-Abeba en Éthiopie où se déroule la 28è session ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine (UA). Faure Gnassingbé, en marge de la session  s'est entretenu lundi avec plusieurs hautes personnalités.

Faure Gnassingbé, le Chef de l’Eta togolais est présent depuis samedi à Addis Abeba, la capitale éthiopienne, pour prendre part à la 28e session  ordinaire  de  la  Conférence  des  chefs  d’Etat  et  de  gouvernement  de  l’Union africaine. 

Le rendez-vous est pris pour les 30 et 31 janvier prochains à Addis-Abeba pour le 28è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement pour décider de qui présidera la commission de l’Union africaine (UA). Deux figures féminines se sont lancées dans la course.

C'est désormais chose faite. La Charte sur la sécurité et la sûreté maritime et le développement en Afrique a été adoptée et signée samedi à Lomé par les Chefs d'Etat et de gouvernement africains réunis en session extraordinaire. La Charte est dénommée: 'Charte de Lomé'.

La Conférence des Chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union Africaine s'est ouverte samedi à Lomé. Les dirigeants africains examinent la Charte de Lomé sur la sécurité, la sûreté maritimes et le développement en Afrique. Le projet de charte validé cette semaine à Lomé respectivement par le Comité des représentants permanents et le Conseil exécutif de l'UA devra être adopté et signé.

Le Conseil exécutif de l’Union africaine a adopté jeudi à l’unanimité le projet de Charte de Lomé sur la sécurité maritime et le développement en Afrique. Le texte sera soumis samedi à la Conférence des Chefs d’Etat pour adoption.

La réunion du Conseil exécutif de l’Union Africaine s’est ouverte jeudi en prélude au sommet de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes et le développement en Afrique. Les travaux auxquels prennent part le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey, la présidente de la Commission de l’Union Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma et Moussa Faki Mahamat, le président dudit Conseil permettront d’examiner une nouvelle fois le projet de charte de Lomé.

La présidente de la Commission de l’Union Africaine, Nkosazana Dlamini-Zuma est arrivée mercredi à Lomé dans le cadre du sommet sur la sécurité maritime et le développement en Afrique qui se tiendra le samedi prochain à Lomé. Accueillie à l’Aéroport par le Chef de la diplomatie togolaise, Mme Zuma a indiqué à sa descente d’avion que le sommet est très important pour l’Afrique.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook