L'Union des Communes du Togo (UCT) a lancé mardi à Lomé l'observatoire national de l'État Civil. L'objectif visé est d'impliquer l'ensemble des acteurs concernés par la chaîne de délivrance des faits d'État Civil au Togo.

Au Togo, 30 à 40% d'enfant dans certaines régions n'ont pas d'acte de naissance, et à peu près 70% des enregistrements au niveau des listes électorales sont faites à partir de témoignages. Ce qui laisse libre court aux critiques du fichier électoral togolais. Les autorités veulent relever le défi.

Le Projet d’Amélioration de la Gouvernance Locale pour l’Exercice de la Maîtrise d’Ouvrage Communal (PAGLEMOC) initié par l’Union des Communes du Togo (UCT) est enfin lancé. D’un coût total de 330,9 millions de FCFA, le PAGLEMOC va contribuer à l’amélioration de la performance des collectivités territoriales dans la délivrance des services publics de base aux populations, selon le président de l’UCT, Fogan Adegno.

  1. Popular
  2. Trending
  3. Comments

Facebook